Accueil > Critiques > (...) > Journalistes et politiques

Un numéro du Monde sans Sarkozy ?

par Mathias Reymond,

C’est peu probable. Un indice ? Petit comptage « des faits et gestes » du Président français dans le quotidien de référence, inspiré par un « papier » de son ancien médiateur.

Dans son billet d’humeur du 12 septembre 2007, Robert Solé, dans Le Monde, évoque quelques initiatives européennes : « L’église anglicane a publié la semaine dernière une série de prières pour aider les Britanniques à surmonter la déprime de la rentrée. Cela tombait bien : le lendemain, Londres a échappé de justesse à une grève de métro. L’Italie, elle, sera symboliquement privée de spaghettis le 13 septembre, à moins d’une intervention divine : pour protester contre la hausse des prix, des associations de consommateurs organisent une grève nationale de l’achat de pâtes. » Initiatives cocasses à mettre, selon lui, sur le même plan que celle du Rassemblement pour la démocratie à la télévision (dont nous reproduisons l’appel en fin d’article) : « La France aurait tort de rigoler. Elle n’est pas à l’abri d’un vaste mouvement social. Cela se confirme chaque jour. Le Rassemblement pour la démocratie à la télévision, présidé par le sociologue Pierre Bitoun, a déjà lancé un mot d’ordre de grève pour le 30 novembre, sur le thème : "Une journée nationale sans Sarkozy dans les médias". »

Et Solé souligne : « Ses animateurs, opposés au régime spécial qui s’est instauré depuis le départ en retraite de Jacques Chirac, croient au Père Noël : "Pas une image, pas un son, pas une ligne sur les faits et gestes de Nicolas Sarkozy ne doivent sortir, ce jour-là, des rédactions". »

En effet, ils croient au Père Noël surtout si l’on observe le Monde daté du même jour qui consacre pas moins de quatre articles « sur les faits et gestes de Nicolas Sarkozy » [1] et surtout si l’on compte le nombre de références au Président de la République. Le nom de « Sarkozy » est utilisé 33 fois dans ce numéro, le terme « Président de la République » (quand il renvoie à Sarkozy, naturellement) : 17 fois, « Chef d’Etat » : 7 fois et « Elysée » : 6 fois. Soient 63 occurrences dans le numéro du 12 septembre.

Une coïncidence avec l’article de Robert Solé ? Pas vraiment. Dans le numéro du lendemain, le nom de Sarkozy apparaît 52 fois, le terme « Président de la République » : 10 fois, « Chef d’Etat » : 7 fois et « Elysée » : 6 fois. Soient 75 occurrences dans le numéro du 13 septembre 2007. Nul doute que toutes ces mentions répondaient aux exigences d’une information indépendante de la frénésie médiatique du Président !

Le 30 novembre, Le Monde, et Robert Solé, devront fournir un effort titanesque pour observer quelques colonnes de silence.

Mathias Reymond


- L’appel du Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT)

Vous connaissez la Journée sans tabac ?

Dans le même esprit de désintoxication, le Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT) appelle, le 30 novembre 2007, à une : grande Journée nationale sans Sarkozy dans les médias !

Vous êtes journaliste ? Pas une image, pas un son, pas une ligne sur les faits et gestes de Nicolas Sarkozy ne doivent sortir, ce jour-là, des rédactions ! Ni éloge, ni critique, ni commentaire ! Rien de rien, s’il vous plaît, qu’un inhabituel et démocratique silence ! Rompez, pour 24 heures, avec vos habitudes et aidez ainsi les Françaises et les Français à se désintoxiquer de la sarkozite médiatique !

Vous êtes simple citoyen et vous en avez plus qu’assez de l’omniprésence du président de la République dans les médias ? Aidez-nous à faire de cette journée un immense succès : relayez par tous les moyens cet appel auprès des rédactions des chaînes de télévision, de radio et des journaux ! Parlez à vos proches, vos amis, vos collègues de cette journée exceptionnelle ! Et, bien sûr, abstenez-vous durant ces 24 heures de toute conversation au sujet de Nicolas Sarkozy ! Que son nom, un jour dans l’année, ne soit même pas prononcé ! Cela nous fera du bien à tous et à sa modestie aussi…

Le 30 novembre 2006, Nicolas Sarkozy annonçait officiellement sa candidature à l’élection présidentielle

Fêtons dignement cet anniversaire !
Faisons, ensemble, du 30 novembre 2007 une grande journée de la démocratie et de la liberté de la presse
 !

Rassemblement pour la démocratie à la télévision (RDT)
28, rue d’Entraigues 37000 Tours
Tél. 02 47 39 58 30 (de 14h à 18h) / 06 71 08 96 45
Courriel : rasdemtv@orange.fr


 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1« Le président français appelle les agriculteurs à se préparer pour une agriculture nouvelle » ; « Nicolas Sarkozy presse les Allemands de revenir sur leur refus de l’énergie nucléaire » ; « L’Elysée veut réorganiser l’Etat pour le faire maigrir » ; « Angela Merkel et Nicolas Sarkozy prônent une plus grande transparence des marchés »

A la une

Enquête du Monde sur les violences policières : allô les confrères ?

Comment une enquête de qualité sur les violences policières contraste avec le pire du journalisme de préfecture.

Google et compagnie : main basse sur l’information

Retour sur les nouvelles formes de collusion entre géants du numérique et médias.

Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires

Une tribune de Rapports de force en soutien au journaliste Guillaume Bernard.