Accueil > Critiques > (...) > La fausse agression du RER D

RER D - 6. Intermède sonore : Europe 1 mène l’enquête

par Daniel Querry,

Le lundi matin, l’enquête des policiers sur l’affaire du RER D piétine. Rien sur les bandes vidéos des caméras de surveillance situées sur les quais de la ligne du RER, une victime incapable de décrire précisément ses agresseurs et surtout, surtout, pas le moindre témoin de la scène. Heureusement, Alain Acco, fin limier d’Europe 1, est sur leur piste... [1].

12/07, 4h30 - La chasse est ouverte

« Les auteurs seront retrouvés et jugés avec la sévérité qui s’impose ». Le Président de la République a parlé, le présentateur d’Europe 1 est donc confiant : c’est probablement une question d’heures. D’ailleurs « un appel à témoin est lancé depuis hier soir. Les services de police demandent aux passagers du train qui ont été témoins des faits de se manifester. »

12/07, 5h - Europe 1, plus rapide que la police

A peine 30 minutes se sont écoulées depuis la première diffusion matinale de l’appel à témoins, et déjà des résultats... sur Europe 1.

Europe 1, Lundi, 5 h.

12/07, 5h30 - L’inspecteur Acco est sur la piste

A 5h30, débarque Alain Acco. Ecoutez-le expliquer pourquoi les agresseurs seront « forcément » très vite retrouvés... Sa connaissance des méthodes et des raisonnements policiers est remarquable !

Europe 1, Lundi, 5 h. 30

12/07, 6h - On nous cache tout, on nous dit rien

A 6h, Alain Acco est-il sorti fumer une cigarette ou téléphoner à ses informateurs ? Toujours est-il qu’en son absence, le présentateur est un peu désoeuvré...

Europe1, Lundi 6h.

12/07, 6h30 - Toujours pas de témoins, mais une « révolution sur des roulettes »...

Toujours aucune nouvelle d’Alain Acco. La présentatrice du flash de 6h30 décide donc de s’en tenir au minimum et de développer une autre information capitale...

Europe1, Lundi 6h. 30

12/07, 7h - L’enquête progresse.

A 7h, Alain revient nous en dire un peu plus. Il se « pourrait » bien que le dénouement soit proche..., car l’enquête progresse (quelques heures plus tard, nous verrons qu’en réalité elle « piétine... » !).

Europe 1, Lundi 7 h.

La suite est une nouvelle lecture de son « papier » d’enquête sur... l’enquête de la police déjà diffusé à 5h30.

12/07, 12h - Une information exclusive...

Etant parvenu à surmonter la « discrétion » des enquêteurs, Alain Acco nous offre un « point complet de l’enquête » et nous apprend enfin l’identité de ces deux fameux « témoins »...

Europe 1, Lundi 12 h.

La suite est à nouveau une relecture de son papier de 5h30, cette fois mis en scène comme des réponses à des questions « spontanées » du présentateur devenu partenaire.

12/07, 13h - L’ombre d’un doute

Des témoins ? Pas de témoins ? Le présentateur n’est plus très sûr...

Europe 1, Lundi 13 h.

12/07, 14h - Perdus de vue

Puis, en début d’après midi, c’est le drame : les précieux « témoins » disparaissent de l’antenne !

De 14h à 17h, la présentatrice relaie les appels à témoin des policiers et de Nicole Guedj. L’estomac noué, l’auditeur attend avec angoisse les informations qui doivent « remonter dans les prochaines heures »...

12/07, 18h - Le Retour de l’inspecteur Acco

Alain Acco fait son retour à l’antenne à 18h et là, surprise... cette histoire de témoins est « décidément » surprenante...

Europe 1, Lundi 18 h.

Les hypothèses du petit matin, devenues certitudes en milieu de journée sont donc désormais effacées et remplacées par les questions que se poserait la police...


12/07, 19h - L’inspecteur ne renonce jamais

A peine une heure pour réécrire un commentaire strictement opposé au précédent, revoir complètement son analyse, et avoir le culot de venir la déclamer à l’antenne avec la même assurance. Impossible ? Pas pour un professionnel de la trempe d’Alain Acco...

Europe 1, Lundi 19 h.

13/07, 4h30 - Et le Mardi matin, les témoins étaient toujours absents...

Europe 1, Mardi 4 h 30

13/07, 12h - Les témoins font leur grand retour, et nouvelle surprise...

Ce ne sont pas tout à fait ceux qui étaient annoncés. Et il y a relativement peu de chance qu’ils puissent identifier les agresseurs...

Europe 1, Mardi, 12 h.

13/07, 18h30 - Michel Field récapitule.

Comment Michel Field, sans omettre de célébrer sa propre clairvoyance, rend hommage aux investigations d’Alain Acco.

Europe 1, Mardi, 18 h.

Alain Acco ou la rigueur du journalisme d’investigation...
Michel Field ou l’expérience du cirage de pompe...

Alain Acco, trop zélé (ou poussé au zèle...) n’est ici que l’incarnation de pratiques journalistiques.
Michel Field, en revanche, mérite de figurer sous son propre nom dans le Bottin mondain du narcissisme médiatique.


Daniel Querry

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Certains des extraits sonores qui suivent résultent d’un montage. Afin de ne pas alourdir les fichiers - et la lecture de cet article “interactif”- nous avons parfois supprimé, entre deux séquences d’un même journal, des passages se rapportant à d’autres sujets d’actualité.

A la une

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.

Le Parisien atteint par des tirs de LBD ?

Abus de titraille.

Lire : Ces cons de journalistes ! d’Olivier Goujon

Dans Ces cons de journalistes ! (Max Milo, 2019), le journaliste et photoreporter Olivier Goujon revient, exemples et témoignages à l’appui, sur la détérioration des conditions de travail des (...)