Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > (...) > Critique des médias : Observatoires et associations

« MedienObservationen » (Allemagne)

par Stanislas,

Un site germanophone d’observation des médias. Présentation et resssources.

1. Présentation

Le site Medienobservationen se propose d’être une « revue d’analyse scientifique et universitaire d’observation du monde de l’art et des médias » ; il est entièrement en allemand : avis à ceux qui maîtrisent la langue de Goethe.

Dans l’éditorial de présentation, le professeur Bernd Scheffer explique que « cette revue électronique s’adresse à tous ceux qu’intéresse une analyse critique des médias et du monde de l’art. [...] Les différents types d’articles permettent aussi bien à des étudiants qu’à des spécialistes des médias d’y trouver leur compte.

[...]

La rigueur méticuleuse des observations critiques proposées ne doit pas pour autant empêcher l’adoption d’une approche ludique. Le style souvent journalistique [par opposition à un style « universitaire », probablement] des contributions doit leur permettre un meilleur accès. »

Cela dit, les articles sont longs, denses et difficiles d’accès pour qui n’a pas une grande maîtrise de l’allemand.

2. Ressources

Des très nombreux articles répartis en deux grandes rubriques, elles-mêmes subdivisées :
- Medias : en général, littérature, télévision, cinéma, BD, informatique, musique, photo ;
- Observations : société, critiques et recensions, arts, théorie et une rubrique « rétroviseur ».

On trouvera par exemple, dans la rubrique « Médias / en général » ces deux contributions :
- Icônes des médias : le règne de la banalité
- L’aventure publique : Greenpeace et les médias

Un site dense et complet, dont l’ambition affichée semble surtout de faire un état des lieux des médias allemands au sens très large de l’expression.

Stanislas.

 

A la une

Réapproprions-nous les médias !

Une déclaration commune, à signer et à partager

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.

Gilles Bornstein (France Info) : chien de garde face à Jean-Pierre Mercier, tendre avec Alain Minc

Le deux poids deux mesures des interviews de Gilles Bornstein.