Accueil > Critiques > (...) > Haro sur la critique des médias : En direct du Monde ... et d’ailleurs

Libération lèche Acrimed pour mieux "étriller" PLPL

Le 18 mars, à l’occasion de la "Fête de l’Internet" [1], " les journalistes de Libération partagent avec vous leurs sites préférés ".

Dans la page consacrée aux médias, est indiquée notamment l’adresse du site d’Acrimed, avec ce commentaire :

" Les médias n’y sont pas critiqués, mais plutôt étrillés. Encore qu’à côté des violentes diatribes balancées sur le site de Pour lire pas lu (www.homme-moderne.org/plpl), celui d’Acrimed, beaucoup plus argumenté et documenté, fait très fleur bleue. "

On reconnaît la methode grossière consistant, parmi deux proches, à louer l’un pour mieux " étriller " l’autre. Les familiers du site d’Acrimed et de celui de PLPL ont perçu l’inanité de l’assertion selon laquelle ce dernier serait moins " argumenté et documenté " : par exemple, Acrimed signale fréquemment dans ses pages la " source : PLPL " !

Tandis que PLPL la considère comme sa " vitrine universitaire ", Acrimed est animée par des " séminaristes " selon l’étiquettage fumeux d’Emmanuel Lemieux dans un essai bâclé [2]. Et la voici " fleur bleue " pour Libération. N’en jetez plus !

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[2Pouvoir intellectuel, les nouveaux réseaux (Denoël, 2003).

A la une

Immersion dans le Centre de formation des journalistes

Entretien avec les réalisateurs du documentaire « En formation », Julien Meunier et Sébastien Magnier.

Mille gosiers pour une pensée

Un extrait du « Nouveau Monde. Tableau de la France néolibérale ».

Appel à dons : 40 000 euros pour préparer 2022 !

Face au cirque médiatique, soutenez Acrimed !