Accueil > Critiques > (...) > De PLPL au Plan B

Le Plan B n° 13 (avril-mai 2008)

Le Plan B communique…

Le Plan B n°13 est en vente chez votre marchand de journaux depuis le 11 avril.

Au menu

Plongée dans la glu humanitaire (p. 3) - Jeux Olympiques, Ingrid Betancourt, Chantal Sébire, banderole du PSG : les enfonceurs de portes ouvertes ont le moral au beau fixe. Galvanisés par la presse, ils défendent la veuve et l’orphelin en organisant des soirées mondaines. Le Plan B s’est invitée à l’une d’elle, consacrée à Ayaan Hirsi Ali.

DOSSIER : A BAS L’UNION EUROPEENNE ! (p. 4-7)

- Construction européenne : le ver était dans le fruit (p. 4-6) - L’Union européenne a réalisé le rêve de Marx, mais à l’envers : les patrons de tous les pays s’y sont unis pour mettre les salariés en « concurrence libre et non faussée ». Un projet inscrit dans les fondations mêmes du traité de Rome, il y a cinquante ans.
- Quand Oui-Oui s’appelait « Yes Yes » (p. 7) - Au printemps 1975, la filiale britannique du Parti de la Presse et de l’Argent s’empare du référendum sur le maintien du Royaume Uni dans la Marché commun. Les musicologues du Plan B ont détaillé la partition de la fanfare oui-ouiste de l’époque. Conclusion : elle a été rejouée à l’identique en 2005.

Le sans-faute de la Société générale (p. 8) - L’affaire du « trader fou » a ahuri la presse économique, qui voit s’écrouler le mythe qu’elle avait elle-même bâti : celui d’une banque infaillible et d’un PDG de génie, le golfeur Daniel Bouton.

Mai 68 : le catalogue (p. 10-11) - Albums de coloriage, DVD, jeux, housses de couettes… les fournitures de Mai 68© envahissent les têtes de gondoles. Soucieux de contribuer à cette campagne de relance de la consommation, Le Plan B vous propose une sélection de produits équitables, festifs et métissés, qui rendent au mouvement étudiant sa vocation historique.

Prière de ne pas informer (p. 12) - Le sort des réfugiés qui s’échouent à Dunkerque « n’intéresse pas les lecteurs », explique La Voix du Nord, qui préfère les abreuver d’articles sur le marronnier du carnaval.

Désarmons les FARC ! (p. 13) - Les médias font grand cas des FARC qui sévissent en Colombie mais ne soufflent jamais mot des FARC françaises qui ont pris en otage le débat public.

Nanterre occupe Libération (p. 14) - Les célébrations gérontophiles de Mai 68 ont inspirées à Libération une idée qui devait réanimer ses ventes moribondes : confier la rédaction d’un numéro spécial aux étudiants de Nanterre. Raté : des sardons s’y sont infiltrés et l’expérience a tourné en déculottée…

Le putsch médiatique de Parisot (p. 15) - Ecrans de fumée, déluge « éthique » et prosternation devant les « modernes » du Medef : comment la presse a désamorcé un formidable scandale financier.

Médiapart et banlieue rouge (p. 16-17) - Tout juste propulsé par une campagne de promotion digne du Titanic, le site moustachu, « indépendant et participatif » d’Edwy Plenel tente une analyse du vote communiste aux municipales. Et enregistre son premier naufrage.

1881, l’année de naissance du PPA (p. 18) - Dans les médias qui mentent, la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse est souvent glorifiée comme marquant l’avènement d’une ère nouvelle. En réalité, elle a surtout instauré la liberté des patrons de presse. Et fondé le Parti de la Presse et de l’Argent.

Les gardes suisses de la pub (p. 19) - Quand Nicolas Sarkozy supprime la publicité dans l’audiovisuel public, les journalistes geignent. Mais Le Plan B applaudit : ne reste plus qu’à étendre la mesure au privé et à supprimer les publicitaires…

Le Procès de Christine Ockrent (p. 20) - Plusieurs mois d’instruction ont été nécessaires pour constituer les dossiers de l’accusation, contre ce « spécimen de ce que le journalisme français comporte de plus sordide », comme dit le président… Le mode de défense de Christine ? Le passé simple, la morgue et le mépris.

Et plein d’autres pépites à découvrir…

Prochain numéro : juin 2008

Toujours disponible pour les abonnés et en exclusivité mondiale, le DVD « José Bové : le cirque médiatique ». Ce bistouri sardon dissèque avec délicatesse les rapports ambigus qu’entretiennent les chefs de file contestataires avec les médias. Attention, certaines scènes pourront choquer les fans de Michel Field… Abonnez-vous ! Réabonnez-vous ! Il est encore temps !


Une grande souscription est lancée ! Par ici les euros ! Pour que vive Le Plan B, envoyez vos chèques à l’ordre de La Sardonie libre à l’adresse suivante : Le Plan B, 40 rue de Malte 75011 Paris

S’ABONNER, SE REABONNER, ABONNER UN(E) AMI(E) (20 euros pour 10 numéros, chèques à l’ordre de La Sardonie libre) Le Plan B, service abonnements, BP n°1
59361 Avesnes-sur-Helpe Cedex. Tél : 03 27 56 38 55. Fax : 03 27 61 22 52. Mail : abonnements@leplanb.org

Le Plan B, Journal de critique des médias et d’enquêtes sociales, 40 rue de Malte
75 011 Paris, Courriel : contact@leplanb.org, www.leplanb.org
Abonnement : 20 euros pour 10 numéros

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

La rédaction quitte les Cahiers du cinéma (communiqué)

Un communiqué de la rédaction des Cahiers du cinéma.

Claude Askolovitch à propos du « Masque et la plume » : touchez pas au Garcin !

Quand une défense corporatiste valide le sexisme.

Affaire Dupont de Ligonnès : les médias plaident la « méprise »

De l’impossible autocritique médiatique.