Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > (...) > Les jeudis de 2003 à 2014

« Audition libre » d’Acrimed

L’AFP en danger... Quel projet pour l’AFP ?

Jeudi 23 février, à Paris avec Patrick Kamenka (SNJ-CGT) et Claus Tulatz (Sud-AFP)

« La plus vieille agence d’information du monde (créée en 1835) est traversée de nombreuses tensions : réorientation des missions et réaménagement du travail contestés par les salariés, suppressions de postes, mises à l’écart de certains journalistes, multiplications des dérivez rédactionnelles faisant problèmes du point de vue déontologique, absence de projets et d’ambition pour le développement de l’AFP, poids des financeurs et de clients associant information et publicité, fermetures et abandon de certains secteurs et/ou volonté d’externalisations problématiques, rotations rapides des dirigeants, vote de défiance des salariés, grèves... Autant de signes patents qui nous conduisent à nous pencher sérieusement sur l’agence de la place de la Bourse, la seule agence de presse à statut mondial non anglo-saxonne, afin d’établir un diagnostic de la situation actuelle et de tracer des pistes pour renforcer ses missions et empêcher tout risque de démantèlement. »

« Audition libre » : L’AFP en danger... Quel avenir, quel projet pour l’AFP ?

Jeudi 23 février à 19 h à la Bourse centrale du Travail, 3 rue du Château d’Eau 75010 Paris (Métro République) avec Patrick Kamenka (SNJ-CGT) et Claus Tulatz (Sud-AFP)

Les « Auditions libres » d’Acrimed sont des réunions de travail destinées à faire le point sur un sujet et à débattre de propositions.

 

A la une

Jeudi d’Acrimed avec Serge Halimi et Pierre Rimbert : « Histoire d’une critique radicale et sardonique des médias »

Le 29 novembre, à la Bourse du travail de Paris. Avec Serge Halimi, Pierre Rimbert (« Monde Diplomatique »), et Mathias Reymond pour Acrimed.

La fait-diversion de l’actualité

Un extrait d’« Une histoire populaire de la France », Gérard Noiriel, Agone, 2018.