Accueil > (...) > Les Jeudis d’Acrimed (1996-2019)

Jeudi d’Acrimed avec Serge Halimi et Pierre Rimbert : « Histoire d’une critique radicale et sardonique des médias »

par Acrimed,

Bilan et perspective de la critique des médias avec le directeur du Monde Diplomatique Serge Halimi, Pierre Rimbert, journaliste au Monde Diplomatique, et Mathias Reymond pour Acrimed.

À travers un retour sur les années PLPL et Le Plan B, deux co-fondateurs des bimestriels diffusés de 2000 à 2010 analyseront les évolutions de la critique des médias. Depuis plus de vingt ans, le paysage s’est profondément modifié. La critique des médias prolifère et ne cesse de se répandre. Le pire (souvent) voisine le meilleur (rarement). Les politiques se sont désormais emparés de la question des médias pour en faire… une question politique, ou plutôt politicienne : loin de recouvrir les revendications structurelles portées par Acrimed (entre autres) depuis des années, ces critiques restent généralement superficielles, circonstanciées et opportunistes.

La critique des médias a toujours accompagné l’histoire des médias. Et Acrimed est née dans un contexte marqué par la parution de Sur la télévision de Pierre Bourdieu (1996), puis des Nouveaux Chiens de garde de Serge Halimi (1997) et la diffusion du documentaire de Pierre Carles, « Pas vu, pas pris » (1998). Un « pôle de radicalité » s’est constitué qui, dans toute sa diversité, a compris et parfois comprend encore, outre Acrimed, les journaux PLPL puis Le Plan B, les documentaires de Pierre Carles, les images et les sons du collectif Nada ou du site de « Là-bas si j’y suis », les articles du Monde diplomatique et le film « Les Nouveaux Chiens de garde »…

En invitant Serge Halimi et Pierre Rimbert, journalistes au Monde Diplomatique, mais surtout co-fondateurs (avec Thierry Discepolo, Pierre Carles et Marc Pantanella) du bimestriel PLPL (Pour Lire Pas Lu), nous reviendrons avec eux sur une histoire de la critique des médias. Une histoire joyeuse et sardonique. Cette histoire est la leur. Et elle est aussi un peu la nôtre.


Rendez-vous jeudi 29 novembre 2018 à 19h
à la Bourse du travail de Paris
3 rue du Château-d’Eau, Paris 10e (métro République)
Entrée libre
 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.

Le Parisien atteint par des tirs de LBD ?

Abus de titraille.

Lire : Ces cons de journalistes ! d’Olivier Goujon

Dans Ces cons de journalistes ! (Max Milo, 2019), le journaliste et photoreporter Olivier Goujon revient, exemples et témoignages à l’appui, sur la détérioration des conditions de travail des (...)