Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > En direct de France Inter

Jean-Luc Hees s’invite en direct sur Inter : l’indépendance en danger ! (CGT de Radio France)

Nous publions ci-dessous, sous son titre original un communiqué du SNJ-CGT et du SNRT-CGT de Radio France (Acrimed)

L’indépendance de Radio France en danger !

Chacun à sa place !

Le nouveau Président de Radio France, Jean-Luc Hees a du mal à trouver la sienne.

Ce matin sur l’antenne de France Inter, le nouveau PDG s’est emparé de l’antenne pour réagir au débotté sur l’intervention de l’invité du matin, Edwy Plenel, rédacteur en chef de Médiapart.

On n’a jamais vu une telle situation à Radio France, ni même dans le privé, un Pdg qui déboule dans un journal pour prendre la parole ! Pourtant Jean-Luc Hees n’a de cesse de vouloir se monter rassurant en revendiquant qu’il est le « garant de l’indépendance » alors qu’il prouve le contraire ce matin par ses actes en s’imposant sur l’antenne d’Inter !

La CGT de Radio France s’est longuement inquiétée de l’indépendance du nouveau PDG vis à vis de l’Elysée en raison du nouveau mode de nomination/révocation. Nous l’avons réaffirmé à l’occasion de la première rencontre avec les syndicats. Jean Luc Hees s’est montré très choqué de cette intervention et a demandé à être jugé sur ses actes. Et bien c’est fait.

Le soupçon s’est matérialisé au quatrième jour…

Paris, le 15 mai 2009


Lire aussi sur Ozap  : « Jean-Luc Hees décide d’intervenir en plein direct sur Inter »

 

A la une

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.

Gilles Bornstein (France Info) : chien de garde face à Jean-Pierre Mercier, tendre avec Alain Minc

Le deux poids deux mesures des interviews de Gilles Bornstein.

La subordination du journalisme au pouvoir économique

Dépolarisation et verticalisation du champ journalistique