Accueil > Critiques > (...) > Ouest France et ses cousins du couchant

Indymedia-Nantes : « Ouest-France, ce petit soldat du journalisme »

Sur le site d’Indymedia-Nantes, un article sur la célébration d’Ouest-France par Ouest-France (Acrimed)

« Dans son édition du jeudi 27 mai, le quotidien régional breton « juste et libre » Ouest-France a publié deux articles pour présenter ses chiffres annuels de diffusion. Le premier est signé par le pdg lui-même, François Régis Hutin (FRH) et s’intitule : La presse nécessaire et fragile... En voici quelques larmes... « Ouest-France a fêté, hier, à bord de la Jeanne d’Arc, un double anniversaire : celui du navire-école porte-hélicoptères, lancé voici quarante ans et celui du Journal, votre journal, dont le premier numéro fut édité le 7 août 1944... »

« (...) Nous remercions l’amiral Battet, chef d’état-major de la Marine, les officiers et l’équipage de la Jeanne pour leur accueil si chaleureux. Nous leur avons dit, hier, toute l’admiration que nous-mêmes et nos lecteurs portons à la Marine nationale. »

Chaque année donc, les nouveaux chiffres de diffusion qui transitent par l’Office de Justification de la Diffusion (OJD) sont présentés à l’ensemble du Groupe Ouest-France lors d’une sorte de surprise-party orchestrée dans un lieu prestigieux. En 2001, cette petite fête réservée à un certain cercle VIP s’était déroulée sur un paquebot de la société Cunard aux Chantiers de l’Atlantique. Les invités présents se rappellent encore de la qualité des petits fours servis, pour l’occasion, par des employés philippins sans doute, pas chers payés sûrement. Pas étonnement donc que les conflits sociaux qui se dérouleront sur lesdits Chantiers soient traités avec des pincettes ! A titre d’exemple, pas une ligne sur le travail de négriers réalisé par les entreprises sous-traitantes d’Alstom dans le dossier de Ouest-France consacré à un autre paquebot prestigieux, le Queen Mary II. Cette fois donc, le choix s’est porté sur le navire de guerre la Jeanne d’Arc. Ses officiers sont ainsi copieusement remerciés... L’armée (comme les élus locaux) étant une source d’informations non négligeable, notamment en cas d’accident ou de sinistre. Il ne faut pas lésiner sur les compliments ! D’autant que Ouest-France possède plusieurs pions sur l’échiquier, en l’occurrence plusieurs magazines spécialisés dans le domaine : Marines magazine, Navires et marine marchande, Croisières pratique. [...] »

Dio

- Lire la totalité de l’article sur le site d’Indymedia-Nantes

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Médias et violences policières : aux sources du « journalisme de préfecture »

Quand journalisme rime avec maintien de l’ordre social.

Quand Patrick Cohen calomniait une invitée de la matinale de France Inter

Un extrait du livre de Sabrina Ali Benali qui revient sur les intox de Patrick Cohen à son égard.

Le Pen et les médias, de Jean-Marie en 2002 à Marine en 2017

Extrait de notre livre « Au nom de la démocratie, votez bien ! » qui revient sur l’évolution du rapport aux médias des Le Pen (et réciproquement).