Accueil > Critiques > (...) > Télévisions publiques : sous le règne de Sarkozy

France 2 : Soirée de gala sur le Titanic (SNJ et USJ-CFDT)

Nous reproduisons ci-dessous un communiqué du SNJ et de l’USJ-CFDT. (Acrimed)

Mardi soir, dans une soirée très privée, notre chaîne va célébrer pêle-mêle les 60 ans du « Jour du Seigneur », les 15 ans de « C’est au programme » ou encore l’émission de Michel Drucker. On y célébrera aussi les mille JT de David Pujadas.

A cette occasion, la direction de la rédaction a choisi d’inviter certains membres de la rédaction, triés sur le volet par Arlette Chabot.

Dans le contexte actuel où il est demandé à chacun de faire des efforts, où les tournages sont réalisés dans des conditions de plus en plus acrobatiques, une telle fête est déjà une incongruité que nos bons amis de l’extérieur ne manqueront pas d’exploiter.

Et, à un moment où la cohésion entre toutes celles et tous ceux qui font vivre cette rédaction est essentielle, celle qui est chargée de diriger le navire ne trouve rien de mieux que de dresser une liste (un entraînement pour le futur plan social ?) de « chouchous » pour participer à ces agapes.

Comme chacun le sait, le JT n’est fait que par quelques personnes hormis le présentateur. Nous appelons les journalistes conviés à cette soirée, y compris les membres de l’encadrement à décliner cette invitation au nom de la plus élémentaire décence.

Paris, le 12 décembre 2008

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (8) : de P à Q

Plus précisément : de « Le Pacte fragile » à « Qui sème la misère récolte la rage ».

Incendie de Notre-Dame : quand France Info balayait d’un revers de main le danger lié au plomb

En plus de sa rubrique « Vrai ou fake » dédiée au fact-checking, certains articles disponibles sur le site web de France Info ressemblent à s’y méprendre à de la « vérification des faits » : sélection (...)