Accueil > Critiques > (...) > Travail , salaires, emploi, etc...

Chômage : les « vraies » investigations du Parisien

par Renaud Lambert,

Un titre qui annonce « Les vrais chiffres de la baisse  » du chômage. Un sous-titre qui annonce une « revue de détail  » des « principaux moteurs de la baisse du chômage enregistrée depuis plus d’un an  ». Un « inter » qui assure : « 50 000 chômeurs de moins grâce aux contrats nouvelles embauches  ». Le lecteur du Parisien daté du 10 juillet 2006 est en droit d’attendre des « révélations » inédites, implicitement promises par cette titraille.

Marc Plantade (qui signe l’article) ne propose en fait qu’une simple liste de chiffres publiés par le Ministère de l’emploi qui, contrairement à ce qu’annonce le Parisien, ne correspondent pas à la réalité d’une «  baisse enregistrée depuis un an  », mais aux « objectifs  » fixés par ce même ministère pour... l’année 2006.

Vérités conditionnelles

Des dix-sept phrases que compte cet article, huit sont au conditionnel et une neuvième, à l’indicatif, ne livre, elle aussi, aucun fait avéré.

Construites de manière assez répétitive, ces phrases ne rendent donc compte que d’hypothèses : « les services à la personne devraient générer...  », « les contrats aidés publics (...) devraient entraîner...  », « les conventions de reclassement personnalisé (...) devraient se traduire par...  », « les effets du contrat nouvelles embauches (...) devraient générer... », « la réforme du service public de l’emploi (...) devrait (...) se traduire par...  », « la relance de l’apprentissage et le contrat de professionnalisation devraient permettre  », « les aides à la création d’entreprise pour les chômeurs devraient générer... », « un effet démographique (...) devrait (...) moins jouer...  ». Et enfin : « la relance du bâtiment (...) est susceptible (...) de créer... » [1]

Bilan : dans plus de la moitié de l’article, le propos est hypothétique : Mais le conditionnel conditionne [2]. En quel sens ? Dans le cas présent, le lecteur est ici invité à prendre pour des vérités établies ...les calculs gouvernementaux.

Enthousiasme inconditionnel

La rigueur et l’indépendance journalistique telles qu’on les conçoit au Parisien poussent notre journaliste à « [s’en tenir] aux évaluations des experts du ministère de l’Emploi », des chiffres dont son rôle serait pourtant, au moins, de les questionner. Mais, pour lui, les « évaluations » du gouvernement pour 2006 ont valeur de « résultats » concernant « la baisse du chômage enregistrée depuis plus d’un an  ».

Son enthousiasme inconditionnel lui permet donc de passer du conditionnel à l’indicatif dans les deux premiers et le dernier paragraphe, probablement les plus lus. « A l’évidence  », les objectifs chiffrés du gouvernement permettent de préjuger de l’avenir : « c’est le plan de développement des services à la personne qui, à l’évidence, aura le plus d’impact sur les statistiques du chômage  ».

Ainsi, par un tour de passe-passe journalistique remarquable, la simple liste de projections formulées par les experts gouvernementaux devient un « Petit tour d’horizon chiffré de l’efficacité des différents dispositifs antichômage". Et notre journaliste de conclure : « Autrement dit, la démonstration est faite que, sans le plan de cohésion sociale et les diverses mesures en faveur des jeunes, la croissance, à elle seule, ne suffit pas à faire reculer durablement le chômage  ». [3]

Traduction : « Sur la seule base d’objectifs formulés par le gouvernement et dont nous ne chercherons pas à questionner la valeur, la démonstration est faite que les mesures prises par ce gouvernement se sont déjà montrées efficaces pour faire reculer durablement le chômage ».

Journaliste ou chargé de communication ?

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1C’est Acrimed qui souligne.

[2Pour reprendre une expression de Serge Halimi et Dominique Vidal, dans L’opinion, ça se travaille, Editions Agone

[3C’est toujours Acrimed qui souligne

A la une

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.

Le Parisien atteint par des tirs de LBD ?

Abus de titraille.

Lire : Ces cons de journalistes ! d’Olivier Goujon

Dans Ces cons de journalistes ! (Max Milo, 2019), le journaliste et photoreporter Olivier Goujon revient, exemples et témoignages à l’appui, sur la détérioration des conditions de travail des (...)