Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Hersant et Dassault

A propos de la prise de contrôle de la Socpresse par Dassault : "Pour un statut de l’entreprise d’information" (SNJ)

Nous publions ci-dessous un extrait d’un communiqué du SNJ (Acrimed)

" La prise de contrôle de la SOCPRESSE par DASSAULT

Le SNJ milite pour un statut de l’entreprise d’information

(...) Le SNJ interpelle les pouvoirs publics, les acteurs politiques et la société civile, sur les dangers que font courir ces financiers à la liberté de l’information et à la démocratie.

Le SNJ va prendre rendez-vous avec les groupes parlementaires pour trouver d’autres moyens légaux que les lois de 86 et 88 afin de contrer un phénomène de concentration devenu insupportable. Ceci est particulièrement vrai pour les aspects rédactionnels, des outils juridiques devant être accordés aux rédactions (droit de regard, droit de vote) pour mener la lutte pour le pluralisme et l’emploi.

Les sections régionales alerteront les présidents de région sur les conséquences des restructurations annoncées. Si l’on veut redonner à la presse son rôle au service de la démocratie, il devient urgent d’élaborer un statut de l’entreprise d’information reconnaissant un droit des rédactions découplé du droit économique des actionnaires. "

(Comité national du SNJ - Paris 2 et 3 avril 2004).

Lire tout le communiqué.

 

A la une

Manifestation des gilets jaunes : les éditocrates sont-ils « raisonnables » ?

Quand les éditorialistes condamnent « l’irresponsabilité » des manifestants pour mieux passer sous silence la responsabilité des autorités.

Humiliations policières contre les lycéens, Barbier et Giesbert complices

Des violences policières légitimées dans les grands médias.

Panique médiatique face aux gilets jaunes

Les éditorialistes se font conseillers en communication, arbitres de la légitimité des revendications et organisateurs du dialogue social.