Accueil > Critiques > (...) > Les combats de quelques radios

Communiqué de Presse

Triage FM : une Radio libre en danger de mort

« Monsieur François BOUCHER, maire UMP de Migennes (89) et sa majorité municipale, ont décidé de supprimer la subvention de fonctionnement de radio TRIAGE FM. Ce mauvais coup contre la liberté d’expression met en péril l’existence de cette radio associative.

Je vous invite à prendre connaissance du communiqué ci-joint de radio TRIAGE FM, à lui adresser vos messages de soutien : triagefm@wanadoo.fr et à exprimer votre réprobation au maire de Migennes : cabinet.maire@ville-migennes.fr, Fax :03 86 80 46 90

Je vous remercie par avance de votre solidarioté et vous prie d’agréer, Cher(e)s Ami(e)s, mes sentiments les meilleurs.

Gilbert ANDRUCCIOLI
Président de la Confédération Nationale des Radios Libres »

Communiqué de Presse : Triage FM en danger de mort

Migennes, le 05 mars 2004

Lors de la séance du Conseil Municipal de Migennes, le 03 mars 2004, la majorité politique du conseil a voté la suppression de la subvention de fonctionnement, soit 7 010 € , à TRIAGE FM, la radio associative Migennoise, la plus ancienne radio locale de Bourgogne et l’une des 10 plus anciennes de France.

Cette décision prise sur l’initiative du Maire et Conseiller Général UMP François Boucher, a jeté la consternation dans les rangs des 40 bénévoles, des 5 salariés de TRIAGE FM et des milliers d’auditeurs de notre radio.

La suppression de la subvention de fonctionnement met en péril l’existence même de TRIAGE FM. Que deviendront les 95 heures de programmes locaux produits chaque semaine (un record en Bourgogne). Devons-nous sacrifier les émissions de chansons françaises, d’accordéon, les émissions sportives, les émissions historiques de notre région, les émissions avec les enfants et les jeunes sur les sujets d’actualité, les émissions de diffusion de la création des créateurs et artistes Icaunais, les émissions de dialogues avec ceux qui souffrent de l’isolement et de la solitude, toutes ces émissions nécessitant la présence de techniciens permanents.

Bref veut-on que TRIAGE FM devienne une de ces radios sans âme qui diffuse en boucle des tubes préfabriqués ? NON, nous refusons et nous revendiquons notre démarche de communication de proximité, de lien social entre tous les habitants.

Le Directeur d’Antenne
M. Bernard MORAINE

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Le Parisien plombe les gilets jaunes (et tous les mouvements sociaux)

Le quotidien en chef de la démobilisation sociale.

Halte à la répression contre les journalistes (SNJ-CGT)

Un communiqué du SNJ-CGT.

Renaud Camus & Finkielkraut : les dissonances cognitives du Monde

D’une enquête à un « Forum philo » complaisant : cherchez l’erreur.