Accueil > Critiques > (...) > Dérives et résistances (2004-2005)

Tribune

« SOS France Culture » (Pétition et propositions)

Nous publions ci-dessous une pétition née en juin 2005 « à l’initiative d’un groupe d’auditeurs désireux de voir la direction de France Culture tenir compte de l’opinion des auditeurs et des associations d’auditeurs », publiée sur le site « SOS France Culture », et précédée d’un texte intitulé « Etat des lieux et propositions » (Acrimed)

« La nomination de David Kessler à la tête de France Culture permet d’espérer qu’à l’avenir, l’avis des auditeurs et des associations d’auditeurs soit enfin pris en compte.  »

- LA PÉTITION

Monsieur le Ministre de la Culture,

Monsieur le Président du Conseil supérieur de l’audiovisuel,

Monsieur le Président de Radio France,

Monsieur le Directeur de France Culture

Depuis six années, la grille et l’esprit de France Culture ont été profondément transformés sans tenir compte de l’opinion des auditeurs.

C’est pourquoi nous demandons à l’occasion de la nomination d’un nouveau directeur de France Culture à ce que les auditeurs et les associations d’auditeurs soient enfin consultés sur le contenu de la grille et l’évolution de la chaîne.

- Signer la pétition, sur le site « SOS France Culture ».

- ÉTAT DES LIEUX ET PROPOSITIONS (court extrait)

Il est temps en effet de refermer la parenthèse 1999-2005, aventure qui a transformé en "radio comme les autres" [1] un fleuron de l’art radiophonique. France Culture ne remplit plus son rôle d’université populaire : à l’antenne le savoir, la connaissance, les cultures du passé ont largement diminué au profit des débats sur l’actualité la plus immédiate. Après cette destruction maquillée en "modernisation", il apparaît que la grille ne doive plus être confiée à une seule personne qui impose autoritairement sa vision de la culture et du patrimoine. De ce fait la consultation des auditeurs et des associations d’auditeurs semble désormais indispensable pour reconstruire une grille de qualité.

La nouvelle Direction pourrait privilégier les trois axes de réflexion suivants :

- 1) restaurer un style et un art radiophoniques mis à mal [...]
- 2) repenser l’ensemble des contenus et de la programmation [...]
- 3) rester fidèle aux missions de France Culture [...]

- Lire la totalité d’ « Etat des lieux et propositions », sur le site « SOS France Culture »

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Interview de Madame Laure Adler dans le supplément TV du Monde (9 juillet 2004)

A la une

Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires

Une tribune de Rapports de force en soutien au journaliste Guillaume Bernard.

Dupont de Ligonnès. Jour 2 : l’autocritique médiatique n’aura pas lieu

Quand le « décodage » remplace l‘autocritique.

Dupont de Ligonnès : à France Info, le fait divers était presque parfait

La triste fin d’un fait divers cuisiné aux petits oignons.