Accueil > Critiques > (...) > Grévistes et précaires à Radio France

Radio France : paroles de précaires

Nous publions ci-dessous un document sonore qui nous a été gracieusement offert par Daniel Mermet et l’équipe de Là-bas si j’y suis, qui l’ont diffusé lors de l’émission du 9 avril 2015, accessible sur abonnement.

Ce témoignage de pigistes de France Bleu, rédigé comme un témoignage personnel, est lu par un comédien, lui-même anonyme. Pourquoi ? C’est ce que l’on peut entendre dès le début de ces quelques minutes qui permettent de comprendre ce qu’est la vie d’un précaire de Radio France.

La grève de Radio France, c’est aussi l’occasion de faire savoir que les précaires ont le droit de s’exprimer… à condition de se taire publiquement sur leur situation. Vous avez dit « Service public » ?

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Contre la suppression de la redevance ! Pour la refondation de l’audiovisuel public !

Soutien à la mobilisation des salariés de l’audiovisuel public.

Suppression de la redevance : « Les salariés de l’audiovisuel public ne pourront pas porter seuls le débat. Et il ne le faut pas ! »

Entretien croisé avec Fernando Malverde, Lionel Thompson (CGT Radio France), et Jean-Hervé Guilcher (SNJ-CGT France Télévisions).

Journalisme de (1ère) classe

Deux illustrations tirées du Médiacritiques n°42.