Accueil > Critiques > (...) > « Indépendance » ? Liberté sous conditions...

Quand Léo Ferré soutenait La Cause du Peuple en chanson

par Acrimed,

À l’heure où le pouvoir politique s’en prend aux journalistes, et à l’occasion des 26 ans de la mort de Léo Ferré (mort le 14 juillet 1993), nous vous proposons de (ré)écouter « Le conditionnel des variétés », une chanson de soutien au journal La cause du peuple, fondé par Roland Castro en mai 1968 puis ensuite dirigé par Jean-Paul Sartre. Le journal maoïste sera saisi au début des années 70.

Selon la notice Wikipedia de La cause du peuple  :

En 1970, alors que toutes les semaines l’hebdomadaire La Cause du Peuple est saisi dès sa publication par décret du ministre de l’intérieur Raymond Marcellin (mai 1970), Jean-Pierre Le Dantec, le directeur de la publication, est arrêté et placé en détention provisoire.

L’écrivain Michel Le Bris prend alors la responsabilité légale du journal contre lequel chaque semaine, le ministre de l’Intérieur émet un décret de saisie. Le Bris est arrêté lui aussi et le 27 mai, les deux directeurs de publication sont condamnés à un an et huit mois de prison ferme pour « provocation aux crimes contre la sûreté de l’État et apologie du meurtre, du vol, du pillage et de l’incendie ».

De violents incidents ont lieu le jour du procès entre la police et les manifestants. Pour faire face à cette répression systématique, Jean-Paul Sartre est sollicité pour devenir le nouveau directeur de publication de La Cause du Peuple et le gouvernement n’osera pas s’en prendre à lui (selon la phrase du général De Gaulle : « On ne met pas Voltaire en prison »).


Le conditionnel de variétés
Paroles et musique de Léo Ferré


Je ne suis qu’un artiste de Variétés et ne peux rien dire qui ne puisse être dit « de variétés », car on pourrait me reprocher de parler de choses qui ne me regardent pas

Comme si je vous disais qu’un Premier Ministre Britannique ou bien Papou ou bien d’ailleurs pouvait être déclaré incompétent

Comme si je vous disais qu’un ministre de l’Intérieur d’une République lointaine ou plus présente pouvait être une canaille

Comme si je vous disais que les cadences chez Renault sont exténuantes

Comme si je vous disais que les cadences exténuent les ouvriers jamais les Présidents

Comme si je vous disais que l’humiliation devrait pourtant s’arrêter devant ces femmes des industries chimiques avec leurs doigts bouffés aux acides et leurs poumons en rade

Comme si je vous disais qu’à Tourcoing et plus généralement dans le textile en ce moment ça licencie facile

Comme si je vous disais qu’il pourrait peut-être exister un prisonnier politique qu’on aurait jugé pour la forme

Comme si je vous disais que je pourrais suivre dans la rue ce procureur qui regarde avec l’eau dans la bouche le ventre d’une enfant mineure

Comme si je vous disais que ce procureur pourrait être celui qui aurait pu requérir contre ce prisonnier politique qu’on aurait jugé pour la forme

Comme si je vous disais qu’un intellectuel peut descendre dans la rue et vendre le journal

Comme si je vous disais que ce journal est un journal qu’on aurait pu interdire

Comme si je vous disais que le pays qui s’en prend à la liberté de la presse est un pays au bord du gouffre

Comme si je vous disais que ce journal qui aurait pu être interdit par ce pays au bord du gouffre pourrait peut-être s’appeler la Cause du Peuple

Comme si je vous disais que le gouvernement intéressé qui s’en prend à ce genre de presse d’opposition pourrait sans doute s’imaginer qu’il n’y a ni cause ni peuple

Comme si je vous disais que dans le cas bien improbable où l’on interdirait le journal la Cause du Peuple il faudrait l’acheter et le lire

Comme si je vous disais qu’il faudrait alors en parler à vos amis

Comme si je vous disais que les amis de vos amis peuvent faire des millions d’amis

Comme si je vous disais d’aller tous ensemble faire la révolution

Comme si je vous disais que la révolution c’est peut-être une variété de la politique

Et je ne vous dis rien qui ne puisse être dit de « variétés » moi qui ne suis qu’un artiste de Variétés

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Renaud Camus & Finkielkraut : les dissonances cognitives du Monde

D’une enquête à un « Forum philo » complaisant : cherchez l’erreur.

Macron contre le journalisme

Les attaques contre la liberté d’informer s’accumulent.

Réunification de l’Allemagne : Un résumé pamphlétaire sur France Info

Patrice Romedenne dresse un mur contre le « Monde diplomatique ».