Accueil > (...) > De l’appel de 2005 à la première session

Première session nationale des Etats généraux pour le pluralisme : le 30 septembre.

Rendu public le 3 octobre 2005, un Appel à des Etats Généraux pour une information et des médias pluralistes s’est traduit depuis par deux initiatives : une session régionale et une rencontre des médias indépendants en Rhône-Alpes (Grenoble, 21-22 avril 2006) et une Rencontre nationale des médias associatifs et indépendants (Marseille, 5-8 mai 2006) qui a adopté un Appel des Médias du Tiers secteur.

Prochaine échéance : une première session nationale et générale, le samedi 30 septembre 2006. Les informations qui suivent - thèmes en débat, modalités d’inscription - ont été publiées sur le site des Etats Généraux [1] (Acrimed)

Une première session nationale des Etats généraux se tiendra le 30 septembre 2006 à la Bourse du travail de Saint-Denis (93). Son objectif sera de dresser un état des lieux et de présenter des propositions. Son organisation devrait se conformer à trois principes :

- Démocratie : pour être démocratique, une session des Etats généraux ne doit pas être transformée en gigantesque meeting réservé aux porte-parole. Les ateliers doivent prévaloir sur les sessions plénières destinées à rendre compte.

- Transversalité : l’ensemble du processus de préparation, de l’ordre du jour et du déroulement devra permettre à tous les acteurs impliqués de participer aux débats.

- Diversité : les Etats généraux ne peuvent être démocratiques qu’à la condition de faire prévaloir le consensus. Mais le consensus serait étouffant s’il devait réduire la diversité des points de vue et des propositions.

I. L’organisation de l’ordre du jour

- Les Etats généraux seront organisés sur une seule journée : le samedi 30 septembre
- L’ordre du jour fera prévaloir les ateliers sur les séances plénières et les séances plénières résulteront pour l’essentiel du débat des ateliers :
- 1. 9h30-10 : Séance inaugurale
- 2. 10h-12h : Ateliers
- 3. 12h -13 : Séance plénière de compte-rendu des ateliers
- 4. 13h-14h30 : Repas
- 5. 14h30-16h30 : Ateliers
- 6. 16h30-17h30 : Séance plénière de compte-rendu des ateliers.
- 7. 17h30. Adoption d’une déclaration finale

II. Les thèmes et les ateliers

Pour définir les principaux thèmes et ateliers des Etats Généraux, nous avons pris pour base relativement intangible le texte de l’appel qui dresse une première liste des questions à mettre en discussion « sans préjuger du résultat ».

Nous avons retenu cinq thèmes généraux qui reprennent presque toujours littéralement le texte de l’appel. Chacun de ces thèmes l’objet de deux ateliers.

1. Comment garantir les droits d’informer et les droits à l’information contre toutes les tentatives politiques et économiques de les confisquer ?

2. Comment garantir l’essor des médias associatifs, sauvegarder le potentiel non marchand d’Internet, doter les médias à but non lucratif du statut et des moyens dont ils ont besoin ?

3. Comment préserver et refonder le service public de l’audiovisuel ?

4. Comment garantir la diversité de l’information et de la culture, les droits et les moyens de la création ?

5. Quels droits et quelles conditions de travail pour les journalistes et, plus généralement, pour les producteurs d’information indépendants et comment les garantir ?

La présentation des dix ateliers prévus (il n’est matériellement pas envisageable d’en organiser plus) sera adoptée prochainement. .

II. Pour s’inscrire

[...] Informations désormais périmées [2].

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Désormais indisponible ( juillet 2010).

[2Révision de juillet 2010.

A la une

Coronavirus : les patrons de presse brocardent les postiers « déserteurs »

… alors que tant d’autres se comportent en héros. (crédit photo : Amre Ghiba)