Accueil > (...) > Quel financement ?

Merci !

par Acrimed,

Il y a quelques mois, en deux articles : « Acrimed et "la folle rumeur" » et « Acrimed a besoin de vous… et de sous : Objectif 20.000 euros », nous faisions appel à la générosité de nos lecteurs, sympathisants, admirateurs... Le moment est venu de rendre quelques comptes.

Vous le savez sans doute, Acrimed est une association dont les principales ressources sont les cotisations de ses adhérents, auxquelles s’ajoutent une subvention du Conseil général d’Île-de-France pour un « Emploi Tremplin » et la vente de nos ouvrages et de quelques gris-gris. Elle supporte en revanche différents frais qui, accompagnant le développement et le rayonnement (planétaire) de notre petite entreprise, vont naturellement croissant. Notre situation, certes toujours fragile, est cependant loin, très loin, d’être désespérée... Grâce à vous !

En effet, nous sommes heureux – et même un peu émus... – de vous annoncer que notre appel n’a pas été vain : dépassant nos espérances, nous avons reçu, à ce jour, plus de 25.000 euros ! Motif de satisfaction supplémentaire pour nous : le nombre de nouvelles adhésions que cet appel a suscitées. Que tous ceux et toutes celles qui ont participé, à quelque titre et pour quelque montant que ce soit, à ce brillant résultat soient ici chaleureusement remerciés.

Et maintenant ?

- Maintenant, Acrimed, qui pour le moment n’exploite (honteusement) qu’un seul salarié sur un poste de secrétaire administratif, et qui ne fonctionne, pour l’essentiel de ses activités (observation des médias, rédaction des articles, débats, etc.), que grâce au travail bénévole de ses adhérents (toujours trop peu nombreux), Acrimed va pouvoir lutter contre le chômage (pendant un an), en se dotant d’un secrétariat de rédaction, renfort indispensable pour assurer la continuité de ces tâches énergivores et chronophages.

- Maintenant, Acrimed va pouvoir se lancer dans la production industrielle de matériaux de propagande (tracts, autocollants, tee-shirts...), que ses nouveaux adhérents seront spécialement chargés de diffuser...

- Et désormais, Acrimed peut voir l’avenir avec un peu plus de sérénité : une partie de cette somme, soigneusement conservée à l’abri des placements à risques (subprimes, rachat de titres de presse...), sera réservée en cas de coup dur.

« Voir l’avenir avec un peu plus de sérénité »... mais l’avenir proche seulement ! Nous suspendons donc cette mini-campagne (victorieuse) de dons et d’adhésions. Sans garantir que ce soit la dernière…

Continuez à nous soutenir en nous faisant connaître autour de vous, en renouvelant votre adhésion ou votre soutien l’année prochaine (mais comptez sur nous pour vous le rappeler), et – surtout – en vous engageant à nos côtés. Car la critique des médias, telle que nous la concevons, a surtout besoin d’associés...

Le CA d’Acrimed

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Voir aussi...

A la une

Notre-Dame : la revue de presse de France Info excommunie L’Humanité

Ou comment peut-on « à ce point passer à côté de son métier »

Sortie de Médiacritique(s) n°31 : Médias et violences policières

Au sommaire, notre dossier sur la médiatisation des violences policières. Et bien d’autres articles. À commander dès aujourd’hui !