Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Critiques > (...) > Associations et syndicats

L’indépendance coûte cher, la dépendance aussi

Le prix de l’indépendance à... RSF

Robert Ménard, responsable de Reporters sans frontières reconnaît dans son livre Ces journalistes qu’on veut faire taire (Albin Michel) que, directeur de l’association, il s’était opposé à son président Jean-Claude Guillebaud, qui voulait dénoncer en France aussi les dérives déontologiques, financières et économiques des médias, « parce que, ce faisant, nous risquions de mécontenter certains journalistes, de nous mettre à dos les grands patrons de presse et de braquer le pouvoir économique. Or, pour nous médiatiser, nous avons besoin de la complicité des journalistes, du soutien des patrons de presse et de l’argent du pouvoir économique ».

(Relevé par Marianne, 5-11 mars 2001).

 

A la une

Petits reportages entre amis (macronistes) au JT de TF1

L’information selon TF1 : faire la pub d’un copain de Macron (et de sa start-up) au JT de 20h

Réapproprions-nous les médias !

Une déclaration commune, à signer et à partager

La liberté d’informer selon LREM : chronique d’un quinquennat autoritaire (2017 - …)

La macronie en marche pour mettre les médias au pas.