Accueil > Critiques > (...) > Associations et syndicats

L’indépendance coûte cher, la dépendance aussi

Le prix de l’indépendance à... RSF

Robert Ménard, responsable de Reporters sans frontières reconnaît dans son livre Ces journalistes qu’on veut faire taire (Albin Michel) que, directeur de l’association, il s’était opposé à son président Jean-Claude Guillebaud, qui voulait dénoncer en France aussi les dérives déontologiques, financières et économiques des médias, « parce que, ce faisant, nous risquions de mécontenter certains journalistes, de nous mettre à dos les grands patrons de presse et de braquer le pouvoir économique. Or, pour nous médiatiser, nous avons besoin de la complicité des journalistes, du soutien des patrons de presse et de l’argent du pouvoir économique ».

(Relevé par Marianne, 5-11 mars 2001).

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Enquête du Monde sur les violences policières : allô les confrères ?

Comment une enquête de qualité sur les violences policières contraste avec le pire du journalisme de préfecture.

Google et compagnie : main basse sur l’information

Retour sur les nouvelles formes de collusion entre géants du numérique et médias.

Droit d’informer : Nous ne devons pas nous habituer aux intimidations, aux gardes à vue et aux poursuites judiciaires

Une tribune de Rapports de force en soutien au journaliste Guillaume Bernard.