Accueil > Critiques > (...) > France 5

L’émission « Arrêt sur images » « verrouillée » par France 5 ?

par Michel Davesnes,

Encore une décision concernant l’audiovisuel public qui n’a, tout comme le déplacement de l’émission de Daniel Mermet ou la suppression de celle d’Élisabeth Lévy, bien entendu rien à voir avec une velléité de verrouillage.

L’émission de Daniel Schneidermann « Arrêt sur images » était habituellement diffusée sur le net dans sa version intégrale, avant montage, afin que les téléspectateurs puissent vérifier la nature des coupes effectuées et apprécier les choix de montage effectués, en toute transparence. Pour Daniel Schneidermann, ce choix participait de la pédagogie de l’émission.

Désormais, les internautes devront se contenter de la même version qu’à la télé.

Voici les explications livrées sur le forum d’ « Arrêt sur images » [forum disparu, juin 2010] par Chloé Delaume, forumancière et collaboratrice de l’émission :

« Depuis six mois, France Télévision Interactive souhaite mettre un terme à la diffusion de la version non montée. Jusqu’ici, France 5 n’avait pas validé, mais depuis cette rentrée, c’est chose faite.

L’argument de FTI est d’ordre juridique : si un passage de la version non montée présente un caractère diffamatoire, il y a risque de procès. Il faut donc tout simplement supprimer la mise en ligne de cette version à risque.

Pour moi, comme pour l’équipe, il va de soi que cet argument est très discutable. D’une part, durant les enregistrements de l’émission, un représentant de France 5 est toujours présent, de façon justement à pouvoir relever ce genre de chose. D’autre part, les rares fois où il y a eu un vrai risque de procès pour diffamation sur le plateau, le passage a été coupé sur la version télé et la version internet. [...]

A suivre...

Michel Davesnes

- Une pétition est en ligne (16 septembre 2006). [lien périmé - mars 2010]
- L’explication de Daniel Schneidermann (16 septembre 2006) [lien périmé, juin 2010]

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Grève à Radio France : entretien avec Lionel Thompson (SNJ-CGT)

Retour sur la mobilisation du 18 juin à Radio France.

Les médias au prisme de l’immigration (vidéo)

Enregistrement de notre lundi d’Acrimed avec le sociologue Rodney Benson.

La Macronie sait récompenser ses serviteurs : Claude Perdriel promu officier de la légion d’honneur

A ses soutiens zélés le pouvoir reconnaissant. (crédits : Joel Saget)