Accueil > (...) > Les jeudis de 2003 à 2014

Jeudi d’Acrimed : « Haro sur Internet », le 21 janvier 2010

Présentation :

« Alors qu’Internet est de plus en plus systématiquement diabolisé par les politiques et les media, nombre de projets législatifs nationaux, européens et internationaux, se font jour concernant la régulation du réseau des réseaux. En commun, une même logique de contrôle, de surveillance et de répression.

Cela fait désormais un certain temps que quelques acteurs économiques tentent de "mettre la main" sur Internet, pour en reprendre le contrôle. Les acteurs de la distribution d’œuvres culturelles sont depuis peu rejoints par les opérateurs télécom, qui par leurs pratiques commerciales, risquent de remettre en question la neutralité du Net, principe fondamental et fondateur d’Internet tel que nous le connaissons.

Mais le plus dérangeant est peut-être cette tendance d’une part de la classe politique à être particulièrement attentive aux attentes de ces acteurs économiques. Peut-être commencent-ils à voir Internet comme un contre-pouvoir qui les dérange ?

Comment réagir, en tant que citoyen, afin de s’assurer que nous pourrons continuer de bénéficier du potentiel de renouveau culturel, social et démocratique d’Internet ? »

Jérémie ZIMMERMANN - « La Quadrature du Net »

Pour en débattre :

« Jeudi d’Acrimed »
Jeudi 21 janvier, à 19h,
à la Bourse du travail de Paris, 3 rue du Château d’eau, Paris 10ème



avec Jérémie ZIMMERMANN - « La Quadrature du Net »
 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Cadeau : 32 Médiacritique(s) en accès libre !

Le numéro 33 vient de sortir et marque un nouveau départ : une maquette rafraîchie, des rubriques inédites, l’arrivée de nouveaux dessinateurs, un nouveau format... L’occasion d’ouvrir en accès libre (...)

Où vont les journalistes ? Le mercato des médiacrates

« Je hais le mouvement qui déplace les lignes »

L’indépendance du Monde en danger… depuis 10 ans

Le pouvoir du capital, c’est pour les autres.