Accueil > Critiques > (...) > Le groupe Le Monde

Groupe Le Monde : un ménage peu hygiénique

Les récentes évictions au sein du groupe Le Monde confirment les craintes des salariés.

Le 25 juin, des salariés du groupe PVC (Publications de la Vie Catholique) manifestaient devant le siège du groupe : « On est prié de laisser les PVC dans l’état où on les a trouvées en entrant. » [1]

Le 15 octobre 2003, Marc Lecarpentier est écarté de la présidence du directoire de Télérama, propriété du groupe PVC. « Une autre filiale des PVC, Malesherbes Publications (éditeur de La Vie, Prier, etc.), est elle aussi "raccourcie" : elle perd son président, Jean-Claude Petit, qui ne sera pas remplacé après son prochain départ en retraite. » [2]

Quand Le Monde « fait le ménage » [3], le moins que l’on puisse dire, c’est que son hygiène laisse à désirer...

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Notes

[1Cités par Bernard Poulet, Le pouvoir du Monde, La Découverte, 2003. Page 37.

[2Libération, "Un homme du « Monde » aux commandes de « Télérama »", 15 octobre 2003

A la une

Grève à Radio France : entretien avec Lionel Thompson (SNJ-CGT)

Retour sur la mobilisation du 18 juin à Radio France.

Les médias au prisme de l’immigration (vidéo)

Enregistrement de notre lundi d’Acrimed avec le sociologue Rodney Benson.

La Macronie sait récompenser ses serviteurs : Claude Perdriel promu officier de la légion d’honneur

A ses soutiens zélés le pouvoir reconnaissant. (crédits : Joel Saget)