Accueil > Critiques > (...) > Mauvaise Grèce

EN BREF

Grèce : « Mes immondices », par Franz-Olivier Giesbert

par Henri Maler,

Le Point se réjouit : « Grèce : Twitter se déchaîne contre Leparmentier et Quatremer ». C’est vrai. Mais Le Point oublie de célébrer ses propres « plumes ». Comme si, en effet, Bernard-Henri Lévy dont Le Point publie le bloc-notes, avait été épargné, alors que Leparmentier et Quatremer ne sont que des apprentis en infamies comparé au célèbre BHL-Moi-Je. Et comme si Le Point n’avait pas déversé les immondices – également conspuées – de son patron, l’omniprésent Franz-Olivier Giebert, à l’image de cette puissante analyse, extraite d’un éditorial du 2 juillet subtilement titré « Debout, la France neuneu ! » (sic) :

Un jour viendra peut-être où la dette contractée auprès des tenants du débat démocratique devra être remboursée par le Cerbère en charge de la garde de la zone zéro.

Henri Maler

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Les retraites dans Le Parisien : propagande à la Une

Les Unes exemplaires d’un quotidien aux ordres (bis).

Comment « Le Point » ruine le journalisme

Un communiqué du SNJ-CGT et de la Filpac-CGT.

Sur LCI, Daniel Cohn-Bendit invente des agressions physiques

Pilonner le mouvement social. Quitte à diffuser des fake-news ? Oui.