Accueil > Critiques > (...) > Quelques autres périodiques

En direct de chez Dassault

Lu dans Le Canard enchaîné du 26 mars 2003.

" Comme je suis journaliste mais aussi officier de réserve, j’ai une partie de mon cerveau qui est plus responsable que celle des autres journalistes ", assène Frédéric Pons, président de l’Asociation des journalistes de défénse, le 18 mars 2003, devant 600 élèves du séminaires des grandes écoles militaires.

Il ajoute : " Ne m’apportez pas un rapport selon lequel le Rafale est un fer à repasser qui coûte les yeux de la tête, je ne le publierais pas. " Frédéric Pons est journaliste à Valeurs actuelles, hebdomadaire du groupe Dassault, rappelle Le Canard enchaîné.

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Le palmarès 2019 des éditocrates (BD)

Les palmes des sorties les plus grotesques et hasardeuses.

Pour la libération de Julian Assange

Pour libérer Assange, multiplier les foyers de résistances.

Lexique pour temps de réforme des retraites

Le vocabulaire automatique du journalisme en temps de grèves et de mobilisations.