Accueil > Critiques > (...) > Publicité : dépendances économiques et éditoriales

Sur la toile

Charlie Hebdo et la publicité

A lire sur le site du Minirézo

A lire sur le site du "minirézo", un article d’Arno intitulé "Charlie se fait cobrander". Il commence ainsi :

"Le lecteur de Charlie Hebdo qui aura acheté le numéro de cette semaine (10 janvier 2000) n’a pas forcément conscience d’assister à un événement historique : c’est le premier numéro de l’histoire de l’hebdo satirique contenant de la publicité ! "

La suite : http://www.uzine.net/article407.html

- Avec un message d’Olivier Cyran en date du 20 janvier 2001 :

« PETITE PRECISION
La responsabilité de la pub Libé incombe à la direction de Charlie, et non à ses salariés. Cette précision n’aurait pas lieu d’être si les désaccords qui se sont manifestés à ce sujet au sein de la rédaction avaient pu être portés à la connaissance des lecteurs. Comme tel n’a pas été le cas, je me sens autorisé - et même en devoir - de dissiper un malentendu que j’estime moralement préjudiciable au salarié que je suis.
Amicalement,
Olivier Cyran (journaliste à Charlie Hebdo) »

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Didier Raoult et les éditocrates, le grand néant du débat médiatique

Personnalisation à outrance et misère de l’information.

Ce que les médias font à la justice

Une contribution d’Acrimed pour la revue Délibérée.

Formation des journalistes : quel bilan pour les dispositifs « d’égalité des chances » ?

Une enquête sur les dispositifs d’égalité des chances aux concours d’entrée aux écoles de journalisme.