Accueil > Critiques > (...) > TF1, des programmes en béton

Canal+ censure l’auteur d’un livre sur TF1-Bouygues

Nous publions ci-dessous un communiqué des éditions Danger Public paru sur leur site sous le titre « Canal + a bel et bien censuré un auteur de Danger Public ». Il s’agit en l’occurrence du journaliste David Garcia, auteur du livre Le Pays où Bouygues est Roi. Lire ici-même : « TF1-Bouygues au service du dictateur du Turkménistan. (Acrimed)

Dans une interview accordée au site du Nouvel Observateur, l’animateur Karl Zéro a reconnu que Canal + a bel et bien censuré un reportage sur le Turkménistan, impliquant le groupe Bouygues et sa filiale TF1, qui devait être diffusé dans le Vrai Journal.

Ce reportage devait faire suite à la publication du livre Le Pays où Bouygues est Roi du journaliste David Garcia, paru aux éditions Danger Public le 2 mars 2006, qui révèle les agissements de Bouygues et de sa filiale TF1 dans une dictature d’Asie centrale, le Turkménistan.

« À l’heure de la fusion TPS-Canal Sat, Canal + a censuré la diffusion de ce sujet », a expliqué Karl Zéro.

Les éditions Danger Public se félicitent que Karl Zéro reconnaisse officiellement la censure que David Garcia avait lui-même dénoncée le 2 mars dernier sur l’antenne d’Europe 1 dans l’émission RDV avec la TV de Jean-Marc Morandini. Au cours de la même émission, Victor Robert, rédacteur en chef de l’émission, avait, en effet, nié toute censure.

Extrait de l’émission du 2 mars :
Jean-Marc Morandini : Y a-t-il eu pression pour que son sujet ne soit pas fait ?
Victor Robert : Enfin, il n’y a pas eu de pression de Canal puisque, Canal, on n’a jamais proposé ce sujet à Canal+ au comité éditorial du lundi matin. Donc, censure de Canal+, il n’y en a pas eu.

L’interview de Karl Zéro est publiée sur le site du Nouvel Observateur, à l’adresse : (lien mort).

Le script de l’émission de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 datée du 2 mars est publié en intégralité sur le site du Nouvel Observateur, à l’adresse : (lien mort).

Le livre Le Pays où Bouygues est Roi rappelle notamment comment TF1 a organisé une émission de 45 minutes à la gloire du dictateur turkmène Saparmourad Niazov, en lui faisant croire qu’elle serait diffusée à l’antenne, et comment les équipes de TF1 ont mis en place une partie de la télévision officielle dans cette dictature qui n’a rien à envier à celle de la Corée du Nord.

Un journaliste du Vrai Journal avait commencé à travailler sur le sujet... avant d’avouer à David Garcia que le sujet tomberait à l’eau pour cause de fusion entre Canal Sat et TPS, le bouquet satellite de TF1. David Garcia avait révélé cette censure.

Arnaud Gonzague, Danger Public, juin 2006

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Les médias au prisme de l’immigration (vidéo)

Enregistrement de notre lundi d’Acrimed avec le sociologue Rodney Benson.

La Macronie sait récompenser ses serviteurs : Claude Perdriel promu officier de la légion d’honneur

A ses soutiens zélés le pouvoir reconnaissant. (crédits : Joel Saget)

Importante victoire des salariés de Mondadori France

Un communiqué de l’intersyndicale de Mondadori France, célébrant une première victoire contre le projet de revente du groupe de presse à Reworld Media.