Accueil > Critiques > (...) > TF1, des programmes en béton

Canal+ censure l’auteur d’un livre sur TF1-Bouygues

Nous publions ci-dessous un communiqué des éditions Danger Public paru sur leur site sous le titre « Canal + a bel et bien censuré un auteur de Danger Public ». Il s’agit en l’occurrence du journaliste David Garcia, auteur du livre Le Pays où Bouygues est Roi. Lire ici-même : « TF1-Bouygues au service du dictateur du Turkménistan. (Acrimed)

Dans une interview accordée au site du Nouvel Observateur, l’animateur Karl Zéro a reconnu que Canal + a bel et bien censuré un reportage sur le Turkménistan, impliquant le groupe Bouygues et sa filiale TF1, qui devait être diffusé dans le Vrai Journal.

Ce reportage devait faire suite à la publication du livre Le Pays où Bouygues est Roi du journaliste David Garcia, paru aux éditions Danger Public le 2 mars 2006, qui révèle les agissements de Bouygues et de sa filiale TF1 dans une dictature d’Asie centrale, le Turkménistan.

« À l’heure de la fusion TPS-Canal Sat, Canal + a censuré la diffusion de ce sujet », a expliqué Karl Zéro.

Les éditions Danger Public se félicitent que Karl Zéro reconnaisse officiellement la censure que David Garcia avait lui-même dénoncée le 2 mars dernier sur l’antenne d’Europe 1 dans l’émission RDV avec la TV de Jean-Marc Morandini. Au cours de la même émission, Victor Robert, rédacteur en chef de l’émission, avait, en effet, nié toute censure.

Extrait de l’émission du 2 mars :
Jean-Marc Morandini : Y a-t-il eu pression pour que son sujet ne soit pas fait ?
Victor Robert : Enfin, il n’y a pas eu de pression de Canal puisque, Canal, on n’a jamais proposé ce sujet à Canal+ au comité éditorial du lundi matin. Donc, censure de Canal+, il n’y en a pas eu.

L’interview de Karl Zéro est publiée sur le site du Nouvel Observateur, à l’adresse : (lien mort).

Le script de l’émission de Jean-Marc Morandini sur Europe 1 datée du 2 mars est publié en intégralité sur le site du Nouvel Observateur, à l’adresse : (lien mort).

Le livre Le Pays où Bouygues est Roi rappelle notamment comment TF1 a organisé une émission de 45 minutes à la gloire du dictateur turkmène Saparmourad Niazov, en lui faisant croire qu’elle serait diffusée à l’antenne, et comment les équipes de TF1 ont mis en place une partie de la télévision officielle dans cette dictature qui n’a rien à envier à celle de la Corée du Nord.

Un journaliste du Vrai Journal avait commencé à travailler sur le sujet... avant d’avouer à David Garcia que le sujet tomberait à l’eau pour cause de fusion entre Canal Sat et TPS, le bouquet satellite de TF1. David Garcia avait révélé cette censure.

Arnaud Gonzague, Danger Public, juin 2006

 

A la une

Les chaînes télé déroulent le tapis rouge devant Marine Le Pen

Retour sur une édifiante séquence de promotion médiatique.

Les limites du fact-checking (extrait de Comment s’informer de Sophie Eustache)

Un tour d’horizon utile des coulisses des médias et de l’information.

Actualité des médias : Ligue du LOL, perquisition à Mediapart, Radio France dans le viseur de la Cour des comptes…

Du côté des programmes, des informations et des entreprises médiatiques.