Accueil > Critiques > (...) > Secteur public : Des programmes de "Service public" ?

Pour une émission d’information sur l’immigration à France Télévisions (SNJ-CGT et SNRT-CGT)

Nous publions ci-dessous une communiqué du SNJ-CGT et du SNRT-CGT de France-Télévisions, daté du 21 avril 2006 (Acrimed).

L’arrivée d’Harry Roselmack sur TF1, annoncée à grand fracas médiatique, a permis à France Télévisions de contre-attaquer, en rappelant qu’Audrey Pulvar présente déjà depuis longtemps un journal d’information national. Aujourd’hui, le fait qu’un présentateur de JT soit « noir » devient un argument pour concurrencer les autres chaînes, et, pourquoi pas, permet d’augmenter l’audimat. Tous les articles à ce sujet dans la presse montrent à quel point le débat sur la représentation des minorités à la télévision est stérile, chacun rappelant que son « présentateur noir » n’a pas été choisi en fonction de sa couleur de peau, mais parce que « c’est avant tout un bon professionnel... ». Quelle hypocrisie !

Le PAPI

Le Plan d’Action Positive pour l’Intégration (PAPI) propose, entre autres, un certain nombre de recommandations pour « améliorer l’expression, la représentation de la multiplicité française ». Le président a ainsi demandé aux producteurs d’émissions d’assurer une meilleure représentation de la diversité dans le public et parmi les chroniqueurs... Malheureusement, ce n’est pas parce qu’il y a plus de public « noir » dans une émission de type « Questions pour un champion » que la diversité culturelle est mieux représentée à l’antenne. Plus sérieusement, chacun constate aujourd’hui, plus de 2 ans après le lancement du PAPI, que la télévision publique est toujours aussi « pâle ».

Pourtant, les axes de travail définis dans le PAPI vont plutôt dans le bon sens. Il semble que ce sont les responsables de la programmation et de l’ éditorial qui manquent d’audace à l’intérieur des chaînes. Il ne suffit pas de programmer une semaine consacrée à l’intégration, comme par exemple sur France 3, pour remplir les objectifs du PAPI.

Une émission d’information sur l’immigration.

C’est dans le cadre du PAPI, et afin de rendre plus visibles les objectifs tels que définis dans la charte de l’antenne de France Télévisions, que la CGT propose de mettre en place dès la rentrée prochaine une émission d’information sur l’immigration.

Cette proposition a déjà été évoquée par la CGT dans les différents comités de suivi du PAPI et lors de nos rencontres avec la Direction à tous les niveaux. Aujourd’hui, il s’agit de dépasser les bonnes intentions et de passer à l’acte.

Une telle émission de caractère thématique s’inscrirait parfaitement dans la mission de service public de France Télévisions et s’adresserait à toutes les personnes concernées de près ou de loin par les questions de l’immigration, c’est-à-dire à tous les citoyens.

Donner la parole aux immigrés et aux ultramarins

L’immigration est devenue un des enjeux majeurs de la société française. Nul doute que cette question sera au centre des prochaines élections. Ce débat passionne les Français, et la télévision en parle tous les jours. Pourtant, les principaux intéressés, les immigrés, les Français d’origine immigrée, ou les ultramarins originaires des DOM-TOM, sont souvent absents de ce débat politique. Que pensent-ils de la politique d’intégration à la française ? Voient-ils une montée des communautarismes comme certains observateurs le laissent entendre ? Il existe de nombreuses et diverses opinions sur ces questions qu’on entend trop rarement. Une émission d’information sur l’immigration et les ultramarins permettrait de donner la parole à tous les acteurs, sur toutes ces questions, en respectant les diversités d’opinions. Il s’agit bien de rendre la parole politique aux immigrés et aux Français d’origine immigrée ou originaires des DOM-TOM qui participent tous les jours à la vie citoyenne française, dans les quartiers, dans les entreprises, dans les institutions...

Bien entendu, il ne s’agirait pas d’une émission ghetto, mais d’une émission politique thématique sur l’immigration et les ultramarins. L’équipe productrice de l’émission devrait être le reflet des finalités du PAPI, c’est à dire faisant collaborer, en s’appuyant sur leur diversité, des journalistes et des techniciens issus ou non de l’immigration. L’émission pourrait être animée par un ou plusieurs journalistes, français, immigrés, français d’origine immigrée, ou français des DOM-TOM, choisis en fonction de leur connaissance des questions d’immigration. Cette émission pourrait être diffusée de façon hebdomadaire, en prime time, pour marquer le caractère volontariste du PAPI. Elle devra être dotée d’un budget conséquent, sans se priver de cofinancements possibles (FASILD, DPM, etc...). L’émission pourrait alterner reportages d’actualité liés aux questions d’immigration, « magazines » traitant de ces questions et plateaux... Le traitement sous toutes ses formes (enquêtes, interview, chroniques, infos pratiques, dossiers, portraits, etc...) doit permettre de fournir au téléspectateur des éléments d’information qui nourrissent le débat sur la base des réalités de l’immigration telles qu’elle sont vécues en France, mais aussi dans le monde.

Il ne s’agit pas ici d’écrire le concept précis d’une telle émission, mais d’impulser une décision qui s’inscrit dans les objectifs du PAPI.

La CGT demande que cette proposition d’émission thématique sur l’immigration soit à l’ordre du jour d’un comité de suivi extraordinaire du PAPI réunissant les différents responsables des programmes, et qu’une décision soit prise par France Télévisions pour mettre à l’antenne cette émission dès la rentrée septembre.

La CGT demande que les responsables de France Télévisions lancent un appel d’offre pour la conception d’une émission sur l’immigration avec la production au plus vite d’un numéro zéro.

Paris, le 21 avril 2006

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

A la une

Notre-Dame : la revue de presse de France Info excommunie L’Humanité

Ou comment peut-on « à ce point passer à côté de son métier »

Sortie de Médiacritique(s) n°31 : Médias et violences policières

Au sommaire, notre dossier sur la médiatisation des violences policières. Et bien d’autres articles. À commander dès aujourd’hui !