Accueil > Critiques > (...) > Au Venezuela

Sur la toile

Extrait : « Vérités et mensonges sur le projet de loi sur les télécommunications au Venezuela » (Risal)

par Renaud Lambert,

Faut-il fonder le droit d’informer et d’être informé sur la liberté sans limites des entreprises médiatiques privées ? Telle est l’une des questions abordées dans un article de Renaud Lambert publié sur le site de Risal, dont nous publions ci-dessous un extrait (Acrimed)

« Avec un soutien populaire confirmé par les résultats du référendum révocatoire d’août dernier, Hugo Chávez va pouvoir relancer le processus de réformes engagé, malgré les attaques de l’opposition et l’ingérence américaine, depuis son arrivée au pouvoir en 1998. L’un des projets fondamentaux du gouvernement vénézuélien, le projet de loi de responsabilité sociale, vise à moderniser la législation du secteur audiovisuel qui repose sur un texte datant de... 1941.

Mis de côté en 2000, en raison de la fronde des magnats des médias, le projet va pouvoir être remis à l’ordre du jour. Faut-il s’attendre à de nouvelles attaques des relais internationaux de l’opposition vénézuélienne ? Si tel était le cas, il y a fort à parier qu’elles prendront la forme de la salve tirée par l’ONG Human Rights Watch en 2003 : "Malgré ses attaques verbales contre la presse et la télévision d’opposition, le président Chávez a jusqu’à maintenant évité de limiter la liberté des médias. Nous nous inquiétons du fait que son gouvernement prenne maintenant des mesures visant à limiter le débat public au Venezuela."

Renaud Lambert

- Lire la suite sur le site de Risal

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Voir aussi...

A la une

Le Monde se transforme en dépliant publicitaire… et s’en félicite

Misère de la presse quotidienne nationale.

Le Parisien atteint par des tirs de LBD ?

Abus de titraille.

Lire : Ces cons de journalistes ! d’Olivier Goujon

Dans Ces cons de journalistes ! (Max Milo, 2019), le journaliste et photoreporter Olivier Goujon revient, exemples et témoignages à l’appui, sur la détérioration des conditions de travail des (...)