Accueil > (...) > Débats passés (2003)

Dans le cadre du 15e Festival international du Photojournalisme

Table ronde : « Que faire » ?

Perpignan, 5 septembre 2003 - Avec Georges Bartoli, Bernard Cassen, Mario Lubetkin, Henri Maler, etc.

- Tous les renseignements

Parmi les débats :

« Que Faire ? », vendredi 5 septembre 2003

Un « Observatoire International des média » vient de voir le jour. Cette initiative entend répondre à la préoccupation des citoyens de tous les pays et leur donner des moyens de réagir face à la puissance des firmes géantes de la communication. A l’ère du numérique et de l’Internet, la surabondance d’informations se traduit par une augmentation exponentielle des manipulations, des bidonnages, des mensonges et des campagnes d’intoxication. Dès lors, une décontamination, une dépollution des médias deviennent indispensables par l’élaboration de ce que l’on pourrait appeler une " écologie de l’information ". De nombreux médias fondent leur propre liberté sur la liberté d’entreprise, considérée comme la première des libertés. Mais la liberté d’entreprise peut-elle servir de prétexte à la diffusion de fausses nouvelles, de contre-vérités ou de diffamations ? La liberté des médias implique une responsabilité sociale et doit s’exercer sans mépriser la société.

Avec la participation de Bernard Cassen, directeur général du Monde Diplomatique, de fondateurs de l’Observatoire et de représentants de la profession (directeurs de rédaction, de la photo, photojournalistes...), d’Henri Maler co-animateur d’ACRIMED, de Georges Bartoli, photographe, de Mario Lubetkin, directeur général de IPS (International Press Service).

 

Acrimed est une association qui tient à son indépendance. Nous ne recourons ni à la publicité ni aux subventions. Vous pouvez nous soutenir en faisant un don ou en adhérant à l’association.

Voir aussi...

A la une

Islamophobie : la surenchère complice des médias dominants

Un tract pour la « Marche nationale contre l’islamophobie » (10/11 à Paris)

Réponse à NewsGuard, arbitre auto-désigné des élégances journalistiques

NewsGuard, nouvelle entreprise auto-investie de l’arbitrage des élégances journalistiques et version états-unienne du Décodex, « évalue » depuis mai dernier les sites web français, reprenant le même (...)

Médias français : qui possède quoi ?

Vous avez dit « concentrations » ? Nouvelle version de notre infographie.