Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > Jacques-Marie Bourget

Jacques-Marie Bourget

Articles

Jacques-Marie Bourget se présente ainsi, sur Bakchich, site auquel il collabore :

Après avoir erré quelques temps à la NRF de Gallimard, je suis entré en journalisme en octobre 1963. À l’ORTF dont j’ai été viré en Mai 68. J’ai ensuite travaillé à Europe 1 puis à l’Aurore, avec un compagnon nommé Pierre Desproges. Plus tard, j’ai aligné le Canard Enchaîné, l’Express, VSD et Paris Match, tout en faisant des incartades à Antenne 2 ou au Sunday Times. Pendant une trentaine d’années, j’ai « couvert » tous les conflits du Vietnam (1972) à l’Intifada deuxième acte (2000). En 1985 j’ai révélé la vraie nature de l’affaire Greenpeace, autrement dit, j’ai écrit : « C’est l’Élysée qui a fait couler le Rainbow Warrior » (au même moment notre ami Edwy Plenel écrivait, lui, que cet attentat était le fait : « de barbouzes de RPR dirigés par le colonel Charrier »). En Octobre 2000, à Ramallah, l’armée Israélienne m’a tiré une balle de M16 dans le poumon gauche avec plexus en l’air. Ce qui n’aide à courir que dans les tous premiers mètres. Depuis je n’écris plus que du majeur droit.