Observatoire des media

ACRIMED

Le magazine électronique n°167

par Acrimed,

Si vous ne parvenez pas à lire ce message correctement, cliquez ici.



SOMMAIRE

1. La 3e Journée de la critique des médias approche !
2. Agenda
3. Sur le site d’Acrimed
4. Sur d’autres sites
5. Livres, revues, journaux sur les médias


Après les deux derniers succès qu’ont connus les éditions 2015 et 2016, Acrimed remet le couvert et vous invite à sa

3e Journée de la critique des médias

Samedi 25 mars de 14h à 21h30

2bis rue Mercœur (Paris 11e, métro Voltaire ou Charonne)


Le programme détaillé sera publié sur notre site d’ici peu, et vous sera transmis dans un prochain mail : encore un peu de patience donc… Mais nous pouvons d’ores et déjà vous promettre une Journée 2017 bien rythmée ! En guise de pré-programme : deux tables rondes, une conférence gesticulée de Philippe Merlant et des reportages inédits concoctés par Nicolas Lambert, en collaboration avec l’équipe d’Acrimed.

Comme les années passées, l’entrée est libre et gratuite dans la limite des places disponibles. Vous trouverez de quoi vous restaurer sur place. N’hésitez pas à contacter le secrétariat si vous souhaitez prendre part à la préparation et à l’organisation de cette Journée : on vous dira alors comment mettre la main à la pâte !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux !


- Mardi 7 mars à 18h au Patio Georges Séguy (Montreuil) : Denis Souchon interviendra pour Acrimed au congrès du SNJ-CGT pour un débat intitulé "Libérons les médias !", animé par Jean-François Téaldi, et en présence d’Aude Lancelin (auteur de l’ouvrage Le monde libre), Laurent Mauduit (cofondateur de Médiapart et auteur de Main basse sur l’information), Véronique Marchand (secrétaire générale du SNJ-CGT France Télévisions), Emmanuel Vire (secrétaire général du SNJ-CGT) et Philippe Martinez (secrétaire général de la CGT).

- Mardi 7 mars, à la Caféothèque (52 Rue de l’Hôtel de ville, Paris 4e) : Jérémie Fabre interviendra pour Acrimed au sujet du paysage médiatique français, dans le cadre d’une conférence sur le journalisme et la liberté de la presse en Amérique centrale, organisée par les Brigades de paix internationales et le Collectif Guatemala. Les autres intervenants seront Sebastian Escalon et Ariel Torres Funes.

- Jeudi 9 mars, à 20h30 au Papier Timbré (39 rue de Dinan, 35000 Rennes) : Acrimed Rennes vous invite à un apéro-discussion. Au menu : présentation du dernier Médiacritique(s) (le numéro 22) et discussion autour du traitement médiatique des présidentielles : critique de la sondomanie, personnalisation vs. programmes politiques, traitement des "grands" et des "petits" candidats, etc.

- Samedi 11 mars, de 9h à 17h à la Bourse du travail (3 Rue du Château d’Eau, Paris 10e) : Assemblée générale d’Acrimed, ouverte à tou·te·s les adhérent·e·s. Pour le bon déroulement de cet événement, nous vous invitons à vous inscrire (ou à envoyer votre procuration) dès à présent auprès de Pauline : acrimedpauline@gmail.com.

- Jeudi 16 mars, à 17h45 au Centre international de congrès Vinci (26-28 boulevard Heureteloup à Tours) : Henri Maler interviendra pour Acrimed aux Assises du journalisme 2017 au cours du débat "Trump, Brexit : Des journalistes hors-sol ?" en présence de Jérôme Fenoglio (directeur du Monde), Michèle Léridon (directrice de l’Information de l’AFP) et Céline Pigalle (directrice de la rédaction de BFMTV). L’entrée est libre mais l’inscription obligatoire sur le site des Assises.

- Vendredi 24 mars, à 16h à Aubervilliers : Aurore Krol interviendra pour Acrimed dans le cadre d’un séminaire organisé par la mairie d’Aubervilliers, autour du thème "Arts, culture et médias sans discriminations ; la place des dominé·e·s dans la culture". Elle fera une analyse critique du traitement par les médias des questions de discrimination envers les femmes et les personnes racisées.

- Samedi 25 mars, de 14h à 21h30 au 2 bis rue Mercœur (Paris 11e) : 3ème Journée de la critique des médias. Programme détaillé à venir sur notre site. Entrée libre.


3.1. Magazine, Acrimed Hebdo, Flux RSS

Nous vous proposons ci-dessous une sélection… sélective (puisque vous consultez le site régulièrement...) et un peu organisée.
De surcroît, Acrimed vous offre une liste qui complète celle-ci : Acrimed Hebdo. En vous inscrivant, vous recevrez la liste hebdomadaire des articles parus sur notre site. Pour s’inscrire, merci de contacter le secrétariat en écrivant ici, ou  !


3.2. Sélection d’articles publiés sur le site (février 2016)

I. LE PLURALISME EN ACTION

** Les radios sont unanimes : vive le bipartisme !
Les invités politiques des matinales de France Inter, RTL et Europe 1 (septembre-décembre (...)

** « Matinale » de France Inter : l’économie prise en otage par Dominique Seux
Un service public de l’information sans pluralisme est-il encore un service public (...)

** « Benoît Hamon le rêveur » : un cauchemar pour les éditorialistes
« Soyons réalistes, exigeons le réalisme » ou « soyons utopistes, exigeons le pluralisme » (...)

** Entre personnalisation et disqualification, la politique selon « C dans l’air »
L’émission qui crypte la politique.

II. SERVICES RENDUS

** Sur France 2, « L’Émission politique » sert la soupe à Marine Le Pen
Ou : comment servir la propagande électorale d’une candidate.

** « Affaire Fillon » : L’émotion de Laurent Delahousse (France 2)
Un entretien affectueux avec François Baroin.

** BFM-TV au chevet de François Fillon
Émissions politiques ou QG de campagne ?

III. CRITIQUE(S) DES MÉDIAS

** Les prescriptions journalistiques du (bon) Docteur Aphatie
« Parfois l’actualité est intelligente, et parfois elle est bête. Et on fait avec. (...)

** En direct sur France Culture : les aboiements de Laurent Joffrin contre Acrimed
Quand un éditocrate tombe sur un os et l’avale de travers.

** Retour sur une inoffensive séquence d’autocritique médiatique
Du « blues des sondeurs » à la dénonciation des « bulles de filtre ».

** Quand Causeur et Valeurs actuelles s’essaient à la critique des médias
Une critique médiatique, sélective et droitière.

** « Post-vérité » et « fake news » : fausses clartés et points aveugles
Les notions discutables qu’agite une profession chahutée.

IV. MISCELLANÉES

** Servitude volontaire de la presse (et de l’État) face aux géants du numérique
Comment Google, Facebook, SFR (et quelques autres) dévorent l’information.

** « C à vous » : cuisine entre amis sur le service public
Quand un « talk-show » de la télévision publique permet à son producteur de promouvoir ses autres (...)

** Les mots sont importants : les grands médias et le « harcèlement de rue »
Retour sur la diffusion, et la légitimation, d’une expression récente.

** François Bayrou candidat ? Journalisme de précipitation au Figaro
Quand la course au buzz nuit gravement au journalisme.

** Lu au FigaroVox : quand on coupe le son de la télé, on entend moins bien
Misère de « l’expertise » pipeau-litique.


- Charlot ministre de la vérité (La pompe à phynance de Frédéric Lordon, 22/02) - « Leibniz nomme "géométral" de toutes les perspectives le point de vue sur tous les points de vue, le point de vue suprême qui cesse d’être un point de vue particulier parce qu’il les synthétise tous. Le géométral, c’est le point de vue de Dieu. Ou, donc, du Monde. C’est bien connu : Le Monde n’a pas de point de vue. »

- Qui décodexera le Décodex ? De la difficulté de labelliser l’information de qualité (Blog l’An 2000 - 03/02) - « On pourrait citer par exemple le cas du journal indépendant Fakir, de François Ruffin, qui obtient une pastille "orange", motivée uniquement par ces quelques mots : "une ligne éditoriale militante et un parti pris clairement revendiqué". Selon la même logique, on pourrait placer sous pastille orange tous les articles du Monde parlant d’Europe, le journal pouvant être jugé trop pro-européen pour avoir un avis qualifié et mesuré. »

- Affaire Penelope Fillon : Les curieuses réactions de certains médias (20Minutes.fr, 01/02) - « Certaines figures des médias ont pour leur part choisi de mettre l’accent sur les effets dévastateurs que va avoir la polémique autour de Penelope Fillon sur les élections présidentielles. Interviewé sur LCI le 28 janvier, l’ancien directeur de rédaction du Point Franz-Olivier Giesbert n’a pas hésité à affirmer que dans "toutes ces affaires […] on voit bien qu’on est toujours dans la légalité de toute façon" et que finalement "c’est l’impression [sur le public] qui reste et qui peut poser problème". »

- On assiste à la petite mort du journalisme politique (Slate.fr, 07/02) - « L’animatrice suggéra que la demande de transparence était « un peu totalitaire », et une invitée renchérit, « complètement totalitaire ». C’était sur BFM-TV, et pour l’heure qu’importe les protagonistes. Ils étaient de ceux qui font métier de traduire et soupeser la politique, en cette année électorale, et n’étaient pas les plus médiocres, sur une chaine d’information-référence. Ils retrouvaient leur monde, ou en tous cas l’espéraient ? »

- Médias et banlieues, je t’aime moi non plus (Libération.fr, 21/02) - « Entendu dans le quartier de Théo L. de la bouche d’un trentenaire qui a donné un coup de main à une tripotée de journalistes - dont Libé : "Parfois, même les acteurs du quartier qui sont d’accord pour s’exprimer ressentent un manque de respect. Des journalistes n’écoutent pas quand on leur parle du contexte, ils veulent juste qu’on leur file des numéros précis pour le petit scoop. Ça va trop vite." »

- CNews mise sur Jean-Pierre Elkabbach et l’allongement du pénis pour son démarrage (Télérama.fr, 27/02) - « Pascal Praud apparaît pour animer L’heure des pros sur le thème : "Faut-il avoir peut de la chirurgie esthétique ?" Je vois que CNews tient sa promesse de prendre du recul sur l’actualité, de privilégier le décryptage. "Nous serons avec deux chirurgiens esthétiques dont l’un rallonge le pénis des hommes", précise le présentateur avant de rappeler quelques vérités universelles : "La chirurgie est une promesse de séduction." »



De très bonnes, de bonnes et de moins bonnes lectures.

- Calan de (Adrien), Le livre politique au prisme des médias : publier pour exister, L’Harmattan, février 2017, 102 p., 12,50 euros.
- Sabi Djaboudi (Arthur), Médias d’Etat au Gabon : permanences et mutations, L’Harmattan, février 2017, 30 euros.



Prochain magazine : mars 2017

Le site d’Acrimed, observatoire des médias : http://www.acrimed.org/

N’hésitez pas à copier/coller et à transmettre tout ou partie des informations contenues dans ce message à celles et ceux qui pourraient être intéressé·e·s.

Vous pouvez également nous suivre et nous rejoindre sur


et également vous abonner à Médiacritique(s).

De trop nombreux messages nous reviennent parce que les boites-à-lettres des destinataires sont surchargées ou périmées. Nous supprimons automatiquement de notre base de données les adresses après deux retours (sans préavis, sans message d’alerte). Merci de votre compréhension.


Se désabonner en ligne
Se désabonner par mail
Signaler des difficultés
Nous écrire
 
  • Enregistrer au format PDF

Le lynchage médiatique de Bernard-Henri Lévy : c’est assez !

L’adulation médiatique de BHL, ce n’est jamais assez [Réédition d’un article publié le 1er mars 2010].

Les jeux de l’été d’Acrimed : champions en titres (2017)

Vrais ou faux, ces titres ? Celui-ci par exemple : « Un bébé de trois mois interrogé pour terrorisme ».