Observatoire des media

ACRIMED

Mai 68... Quarante ans après

... Commémorations.

Articles

La commémoration du 40ème « anniversaires de Mai 68 a été un grand moment de célébration commerciale (Mai 68, ça se vend sous forme de pavés en chocolat), ludique (mai 68, ça se joue… à se reconnaître sur des photos de presse), sondagière (pour savoir « Quels sont vos slogans préférés »…)

Quelques médias n’ont pas lésiné… sur l’occasion de se mettre en valeur :}« Mai 68 sur RTL - Trois mois de festin, trois mois de digestion ». D’autres se sont contentés d’un service minimum, de crainte de perdre, faute de consensus, leurs téléspectateurs : Quarantième anniversaire de Mai 68 : TF1 et M6 se rebellent...,

Mais presque partout, le même cortège d’experts et surtout de notables de « l’événement », leur dernier livre en main, a traversé les studios de radio et les plateaux de télévision pour assurer la promotion d’un mai 68 « consensuel », autrement dit « culturel » : « Quand Serge July et Marie Drucker papotent sur 68 (vidéo) » et « Mai 68 – Journalisme d’entente cordiale sur RTL »

« Ce n’était qu’un début ». Mais des tentatives de lui trouver une suite, il ne fut souvent question que pour les disqualifier : « Mai 68 - Un mot d’ordre d’Arte : « Ce n’était qu’un docu, enterrons-le sous un débat ». Quant à ceux qui ne satisfaisaient pas d’une veillée funèbre, ils durent se contenter d’une effraction : « Mai 2008 s’invite au domicile d’Alain Finkielkraut »

De mai 68, finalement il ne restait, pour l’essentiel que le souvenir du mouvement étudiant et l’évocation fugitive de la grève générale : « Mai 68 - Une tranche de « commémoration » sur France Inter ». La plupart des acteurs n’étaient plus que des témoins, tandis que le commentaire était monopolisé… par les grands détenteurs de la parole légitime, rassemblés autour du « héros » : « Mai 68 - 10 millions de grévistes, un seul survivant : Daniel Cohn-Bendit ? »