Observatoire des media

ACRIMED

2008 -... : Les médias et la « crise » économique

... Les « excès » de la mondialisation ?

Articles

Devant la débâcle de la finance de marché, à l’origine de la crise socioéconomique la plus grave depuis la Grande Dépression des années 1930, les médias dominants se sont bien gardés de s’interroger en profondeur sur l’apologie de la rentabilité financière et plus largement du capitalisme « moderne » à laquelle ils se sont complaisamment livrés ces dernières décennies. En échange, ils en ont fait des tonnes sur la « moralisation » du capitalisme, à coups de sourcils froncés et d’admonestations. Après quoi le capitalisme financier repart au prix de timides aménagements, tandis que les médias amnésiques l’accompagnent docilement.