Observatoire des media

ACRIMED

Pour que l’audiovisuel public grec reste ouvert (les journalistes de l’ERT)

Mardi 11 juin, le porte-parole du gouvernement grec annonçait brutalement la fermeture immédiate, par décret, de l’audiovisuel public grec (ERT). L’objectif ? Couper encore davantage dans les dépenses publiques sous la pression des créanciers européens de la Grèce, et mettre au pas un secteur où les grèves se multipliaient ces derniers mois pour s’opposer aux plans de restructuration. Mais les journalistes de l’ERT ne l’entendent pas ainsi : ils ont décidé d’occuper leurs locaux. Voici la déclaration de leur Assemblée générale (Acrimed).

Dernière minute : rassemblement aujourd’hui 12 juin à 18h30
devant l’Ambassade grecque à Paris. Métro KLEBER, 17 rue Auguste Vacquerie, 75016 Paris - "Le coup d’état ne passera pas !
Solidarité avec les travailleurs licenciés !" Initiative des étudiants et travailleurs grec-que-s à Paris.

Le gouvernement grec vient d’annoncer la fermeture immédiate de l’organisme de l’audiovisuel public (ERT) sous prétexte d’« assainissement et de restructuration ». Toute émission devrait cesser ce soir, mardi 11 juin, à minuit.

Cette décision prise en catimini et appliquée par simple décret ministériel entraine le licenciement direct de 2 656 travailleurs et la suppression de presque 4 000 postes au total. L’assemblée générale des travailleurs d’ERT a décidé l’occupation du siège et des studios de l’organisme, ainsi que la poursuite du programme afin d’en informer la population. Ils appellent au soutien et à la solidarité. Voici leur appel.

Pour que l’ERT reste grande ouverte !

L’ERT doit rester ouverte à la société ; aux contradictions, aux problèmes, aux angoisses, aux idées et aux actions de la société.

L’ERT doit rester ouverte à la culture ; aux gens, aux différentes tendances, aux aspirations et à la dynamique de la culture.

L’ERT doit rester ouverte à tous les citoyens du monde, en Europe, en Amérique, en Asie, en Afrique, en Australie.

Les employés de la radio et la télévision publique ont le pouvoir et la volonté de préserver le bien commun de l’information, de la culture, du sport. Ils ont l’audace et la volonté de se battre pour que l’ERT cesse d’être manipulée par le ou les partis politiques au pouvoir.

Nous, travailleurs, nous sommes encore debout et nous serons à la hauteur des circonstances. Nous allons nous battre pour un cadre institutionnel de fonctionnement de l’ERT qui établira et garantira l’indépendance de l’audiovisuel public et qui coupera, enfin, le cordon ombilical avec tout gouvernement et tout centre de décisions et d’interventions politiques ou clientélistes.

ERT doit rester ouverte en tant que bien public et propriété de tous les citoyens grecs. Ceux qui élaborent les plans de fermeture d’ERT ne font que servir d’autres intérêts. Ils sont dangereux.

Nous, journalistes de l’audiovisuel public, affirmons de la manière la plus catégorique que nous allons maintenir l’ERT ouverte par tous les moyens.

Nous appelons tous les citoyens, de Gavdos à Evros, à annuler ce plan cauchemardesque. À annuler toute tentative similaire ayant comme but d’étouffer l’organisme d’audiovisuel public du pays.

Tous ceux qui se croient en plein cauchemar ont le choix : rester paralysés par la peur, ou se réveiller avant qu’il ne soit trop tard.

Quant à nous, nous restons éveillés.

Nous sommes en assemblée générale permanente et nous invitons tous les citoyens, les acteurs sociaux et politiques, les scientifiques, les hommes de lettres et les artistes au siège d’ERT à Agia Paraskevi.

Nous ne reculons pas. L’ERT est ouverte et le restera.

L’Assemblée générale des journalistes de l’ERT

Agia Paraskevi, le 11 juin 2013

 
  • Enregistrer au format PDF

Le Magazine électronique d’Acrimed (numéro 163-septembre 2016)

Édito, agenda, sélections d’articles et de livres...

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.