Observatoire des media

ACRIMED

archivesARCHIVES

Delfeil de Ton

Articles

Né en région parisienne, Delfeil de Ton (de son vrai nom Henri Roussel), après des études de lettre et de droit et un service militaire de trente mois en Algérie, rédige les Mémoires de Delfeil de Ton qui seront publiées dans le journal satirique Hara Kiri en 1967. Nommé en 1969 rédacteur en chef du mensuel Charlie mensuel par son directeur George Bernier (alias « le Professeur Choron »), il participe au cours de la même année à la fondation d’Hara-kiri hebdo (avec, notamment, Cavanna, et les dessinateurs Willem, Gébé, Cabu, Reiser et Wolinski), puis de Charlie hebdo en 1970 après l’interdiction de l’hebdo Hara-kiri par les pouvoirs publics. Il quitte Charlie hebdo en 1975 pour Le nouvel Observateur (dans lequel il publie e encore aujourd’hui les « Lundis de Delfeil de Ton ) tout en entreprenant bénévolement une collaboration plus ou moins régulière avec le journal Libération jusqu’en 1981.Pendant les années 80, il collabore également à L’autre journal de l’écrivain Michel Butel dans les années 80. Il participe en 2008 au lancement de Siné hebdo à la suite de l’affaire Siné-Val dans Charlie Hebdo en livrant sous la forme d’un billet hebdomadaire sa propre histoire de Charlie Hebdo. Il publie encore aujourd’hui dans Le Nouvelle Observateur une chronique intitulée les « Lundis de Delfeil de Ton »

[Source principale : Wikipedia – Dernière actualisation : Janvier 2010]