Observatoire des media

ACRIMED

Quelques revenus de journalistes en 2002

Le 25 janvier 2002, Le Point publiait une article d’Emmanuel Berretta - « Journalistes : les « stars » et les « autres »... » - dont on peut retenir les données suivantes exprimées en brut mensuel.

- Localier qui débute dans un quotidien régional : 1520 euros.
- Patrick Poivre d’Arvor : 45 700 euros brut par mois rien qu’en salaire.

Emmanuel Berretta explique ainsi les différences selon les médias : « (...) les grandes strates de salaire dépendent d’abord de l’importance du revenu publicitaire de la famille de presse à laquelle ils appartiennent. Pas étonnant que la presse écrite (5 % du gâteau publicitaire) rémunère plutôt moins que la radio (20 %), laquelle rétribue moins bien que le colosse télévision et ses 75 % de parts de marché publicitaire. »

Sur TF1 :

- 2 668 euros mensuels en début de carrière
- Grand reporter : entre 3 811 et 5 335 euros
- Rédacteur en chef adjoint : entre 4 878 et 6 860 euros pour.
- Rédacteurs en chef : chiffres confidentiels.

Presse écrite :

- Directeur de la rédaction de la presse économique : de 7 900 euros jusqu’à 9 450 euros en incluant l’ancienneté, les primes, l’intéressement et la participation aux résultats.
- « Sur la base des mêmes surprimes, un reporter gagne en moyenne 3 680 euros par mois, un chef de rubrique 3 710 euros, un grand reporter 4 685 euros, un chef de service 4 395 euros, un rédacteur en chef adjoint 5 195 euros, enfin un rédacteur en chef 6 072 euros. »

Le Monde :

- Salaire le plus bas : 2 662,18 euros.
- Salaire le plus élevé : 9 324,59 euros par mois.
- Salaire moyen proposé : 4 376,07 euros.

« Pour être juste, il faudrait ajouter les notes de frais et l’abattement fiscal propre aux détenteurs d’une carte de presse... »

... et (à lire) Les " ménages " des "stars" du journalisme.

 
  • Enregistrer au format PDF

Acrimed aux côtés des manifestants contre les ordonnances et autres macronades

Nous étions là le 12 septembre. Nous serons là le 21 et le 23. Quels sont nos motifs ?

La politique au miroir déformant des séries télévisées

Fictions didactiques, ou puissants instruments idéologiques ?

Il y a 100 ans : premier exercice de propagande de masse avec la commission « Creel »

Un succès fondateur pour l’industrie des « relations publiques »