Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Le Parisien censure le DVD de Merci patron !

par Julien Salingue,

« Je suis allé un peu vite dans la confirmation... »

Les aventures médiatiques du film Merci patron ! se poursuivent... Nous avions eu l’occasion, lors de sa sortie en salles, de relater certaines d’entre elles, de la déprogrammation de l’invitation de François Ruffin sur Europe 1 à la censure de la critique du film dans Le Parisien en passant par l’agacement de Daphné Roulier (Canal+) devant le succès du film et la lamentable interview de François Ruffin par Jean-Michel Aphatie.

Un nouvel épisode de ces aventures médiatiques vient donc de se jouer, comme nous l’a appris Fakir hier, mardi 8 novembre. Et c’est Le Parisien, propriété de Bernard Arnault, héros malgré lui de Merci patron !, qui s’est distingué une nouvelle fois, en refusant, après l’avoir accepté, de publier une publicité pour le DVD du film.

La parole à Fakir :

Noël approche, et pour la promotion de notre DVD dans les rayons des supermarchés, on a décidé de prendre une pub dans Le Parisien, le quotidien populaire de Bernard Arnault.

Et on y a cru.

Ça a presque marché !

La régie du Parisien l’avait validé : notre publicité devait passer dans les pages politiques, le mercredi 9 novembre. Nous avions, de notre côté, accepté la facture : 4000 euros, plus cinquante DVD de Merci Patron ! adressés au quotidien. On venait d’ailleurs de verser 30 % de la facture, soit 1200 euros. Et le carton de DVD était prêt, dans notre salle à manger, avec des petits cœurs dessinés dessus. Il ne nous restait qu’à envoyer le visuel, comme convenu, le vendredi 4 novembre.

Mais la veille, le jeudi 3, patatras !

Le « directeur de la clientèle » nous appelle : « Je suis allé un peu vite dans la confirmation… euh… Puisqu’on avait des directives en fait en période préélectorale de… euh… de refuser en fait tout ce qui est communication polémique. Or, la vôtre en fait partie… »

Nous voilà bien surpris : il s’agit d’une banale promo, sans caractère ni polémique ni électoral...

La suite ? C’est sur le site de Fakir.



Julien Salingue

 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.