Observatoire des media

ACRIMED

La France prise en otage par la dictature cégétiste (vidéo)

par Frédéric Lemaire,

Depuis quelques mois, Acrimed tente, à l’invitation de « Là-bas si j’y suis », de tenir une chronique (plus ou moins) régulière consacrée à l’actualité de la critique des médias. Voici la cinquième de ces chroniques, consacrée à la « prise en otage » de la France par le mouvement contre la Loi Travail.

Nos remerciements aux équipes de « Là-bas si j’y suis » pour le travail de montage.


NB : Contrairement à ce qui est dit dans la vidéo, Nathalie Saint-Cricq, responsable du service politique de France 2, n’est pas une ancienne du Figaro, mais d’Europe 1. Un lapsus malheureux, qui n’a bien évidemment rien à voir avec la teneur de ses prises de position contre le mouvement social en cours.

 
  • Enregistrer au format PDF

Michel Onfray critique la presse à la serpe

Pour le philosophe médiatique, la liberté de la presse n’existe pas. Ce qui ne l’empêche pas de l’inonder de ses tribunes !

Un « Conseil de la Presse » ? À quelles conditions et comment

Note d’Acrimed à l’intention de Madame Sirinelli, chargée de mission

Gilles Leclerc, réputé pour ses « ménages », recruté au « Comité d’éthique » de Radio France

Comme dans le cas d’Isabelle Giordano, plus c’est gros, plus ça passe (pour l’instant… ?)