Observatoire des media

ACRIMED

Filmographie - Des documentaires sur les médias et le journalisme (5) : de H à I

par Cyrille Rivallan, Laurent Dauré,

La quatrième partie de notre filmographie alphabétique et acritique consacrée aux films documentaires traitant des médias et du journalisme couvrait les titres de F à G, la cinquième présente les titres de H à I. La suite, prochainement...


***



Hacktivistes : les agitateurs du net

2001 / France et Australie / Dominant 7, Hilton Cordell Productions, The Australian Film Finance Corporation et Arte France / 54’

Réalisation : Ian Walker

Résumé : « La 3e guerre mondiale sera une guérilla d’information... ». Ces mots de Marshall McLuhan, qui datent de 1968, deviennent aujourd’hui réalité. Dans une nouvelle forme de désobéissance civile, des pirates informatiques appelés « hacktivistes » luttent contre l’impérialisme économique. Le film explore l’univers des nouveaux modes de contestation électronique qui croît de manière exponentielle à travers le monde. Il nous fait pénétrer au cœur de ces organisations secrètes aux noms farfelus, à travers le portrait de quelques-uns des « hacktivistes » les plus engagés.

Handelsbladfilm

1938 / Pays-Bas / Polygoon / 12’

Réalisation : Cor Aafjes

Résumé : Un film sur la fabrication du journal néerlandais Algemeen Handelsblad qui fêta son centenaire en 1928. Cor Aafjes, réalisateur chez Polygoon – société qui produisait surtout des actualités –, montre le travail d’impression des nouvelles.

Hans Staub, reporter photographe (Hans Staub, Fotoreporter)

1977 / Suisse / Filmkollectiv AG / 60’

Réalisation : Richard Dindo

Résumé : Hans Staub était un journaliste de reportage très connu. Il a surtout travaillé pour la Zürcher Illustrierte et fut chroniqueur dans les années 1930 et durant la Seconde Guerre mondiale. Évocation du travail de Staub, qui tomba progressivement dans l’oubli après l’arrêt de l’Illustrierte, le film se sert des souvenirs du journaliste autour de ses photographies et du témoignage de l’éditeur du magazine, Arnold Kübler. Utilisant la vie et la carrière de Staub comme point de départ d’une réflexion sur le rôle du photographe dans la société, le film explore la manière dont des photographes comme lui ont défini la notion d’événement historique telle qu’elle est appréhendée aujourd’hui.

Havanna mi amor

2000 / Allemagne / Flying Moon Filmproduktion et HFF Hochschule für Film und Fernsehen Konrad Wolf / 80’

Réalisation : Uli Gaulke

Résumé : Chaque soir, quand le soleil se couche sur La Havane, revient l’heure de la Telenovela. Des milliers de Cubains se réunissent devant leur poste déglingué et grossièrement réparé pour regarder les petits ou les grands drames que montrent leurs interminables feuilletons. Le film suit Gladys, la vendeuse du bureau de tabac, Silai, le coiffeur, Felix, Juana, Marino et Vilma, spectateurs enthousiastes, et José, le réparateur, qui opère des miracles pour faire repartir les vieux postes soviétiques à bout de course.

Hell and Back Again

2011 / États-Unis / Roast Beef Productions et Thought Engine / 88’

Réalisation : Danfung Dennis

Résumé : En 2009, l’armée américaine lance l’assaut sur un bastion taliban dans le sud de l’Afghanistan. Dès l’atterrissage, les Marines sont attaqués de toute part. Au côté de ce régiment, le réalisateur Danfung Dennis capte les événements de manière viscérale. Il suit notamment le parcours de Harris, jeune soldat de 25 ans, des champs de bataille d’Afghanistan à sa maison de Caroline du Nord, où il se bat pour retrouver ses capacités physiques et mentales.

Herman Kuiphof

1973 / Pays-Bas / VPRO TV / 9’

Réalisation : Collectif

Résumé : Une journée du journaliste sportif Herman Kuiphof, commentateur de football.

Le Héros

2003 / France / MK2 TV et Arte France / 46’

Réalisation : Jean-Pierre Limosin

Résumé : Ico et Ann Lee, Sophie Calle et Yves Klein, Sarah Wigglesworth et Michael Stora, Mélik Ohanian et Johan Thurfjell, tous se retrouvent sous la bannière du héros, dessinée par Jean-Pierre Limosin et Jean-Yves Jouannais pour Exhibition, magazine dédié à l’art contemporain. Mais qu’est-ce qu’un héros ? Le spectateur est averti : « un héros, ça n’est qu’un mot ». Prétexte rêvé pour une démonstration laissant une large place au coq-à-l’âne.

Hexagone

2008 / France / Serge Payet / 65’

Réalisation : Serge Payet

Résumé : Ce film traite des élections présidentielles de 2007 à travers le quotidien d’une radio associative.

Hindou, une parole libre

1996 / Belgique / Tram 33 et RTBF Bruxelles / 26’

Réalisation : Emmanuelle Bada, Benoît Mariage, Marie-Soleil Frère et Pierre-Yves Vandeweerd

Résumé : Hindou n’a que vingt-huit ans. En Mauritanie, pourtant, elle fut la première femme à s’engager dans le combat de la presse d’opposition, la première femme à oser signer des propos politiques virulents. Aujourd’hui, c’est au Calame, principal journal indépendant du pays, qu’elle mène son combat. Pour échapper à la pression sociale, c’est au cœur du désert qu’Hindou aime se réfugier. Sous la tente familiale, parmi les nomades, elle livre sa singulière histoire.

Histoire d’Elle

2005 / France / Swan Productions et France 5 / 84’

Réalisation : David Teboul

Résumé : Le film revient sur l’histoire du magazine Elle, sa création après-guerre, ses liens avec les évolutions de la société française, notamment en ce qui concerne les femmes, mais également sa présence dans l’histoire des modes et des tendances. Riche en images d’archives, le film donne la parole à des personnalités de la mode, des sciences sociales et de l’histoire du journal pour comprendre « le sérieux dans la frivolité, l’ironie dans le grave » revendiqué par Hélène Lazareff pour qualifier le journal qu’elle a créé en 1945.

Histoire de la radio

1994 / France / CNAP (Centre national des archives de la publicité) et Film Connection / 13 x 26’

Réalisation : Bruno Zincone

Résumé : Parmi les évolutions marquantes des années trente, il y a la radio, le jazz et la publicité. Les foyers les plus modestes ont soudain résonné aux pulsations de la planète. Treize épisodes font le portrait de treize stations des années trente à nos jours, évoquant ainsi comment la perception du monde a changé grâce à ces premières et indémodables machines à communiquer.

Histoire des services secrets français

2010 / France / France Télévisions, Program33 et Planète / 4 x 52’

Réalisation : David Korn-Brzoza

Résumé : Maîtres espions lorsqu’ils parviennent à traiter la source Farewell (1982), l’une des principales réussites de l’espionnage occidental face à l’Union soviétique. Barbouzes dans la gestion des affaires africaines. Assassins de la République lorsqu’ils pratiquent une politique d’éliminations ciblées en exécutant de 1956 à 1961 plus de 137 sympathisants algériens à travers le monde. Confrontés à de nouvelles missions (terrorisme, sauvegarde du patrimoine, guerre des réseaux d’information), les services secrets français cumulent les superlatifs, les idées reçues, les paradoxes. Qui les contrôle ? Quel est leur rôle ? Quel est leur pouvoir réel ? À travers des archives rares et les interviews des témoins directs de cette histoire trouble, cette série de films explore les arcanes des services secrets français.

Hoax_canular

2013 / Canada (Québec) / Film 900 / 95’

Réalisation : Dominic Gagnon

Résumé : Jouer à se faire peur pour mieux conjurer et exorciser la peur. C’est ce que font les adolescents de Hoax_Canular face à leur webcam, alors que courent les rumeurs de fin du monde.
Dominic Gagnon poursuit son travail de récupération des vidéos amateurs du web, avec un nouvel opus qui semble un aboutissement, à la fois le plus grave et le plus léger. Les adolescents donnent un autre souffle au phénomène de partage sur le Web : on ne sait jamais où s’arrête la parodie et où commence le sérieux. Construit comme un compte à rebours jusqu’à la supposée fin du monde, le film va bien au-delà : son montage tisse une réflexion sur la façon dont la jeunesse se réapproprie l’angoisse que les médias véhiculent et attisent. Leur rituel de peur n’est finalement qu’une manière d’imaginer un avenir.

Hocine, photographe algérien

1998 / France / Coup d’œil et La Sept Arte / 22’

Réalisation : Christian Caujolle et Guy Girard

Résumé : Le photographe algérien Hocine, de l’Agence France-Presse, vient de recevoir le Grand Prix du World Press Photo d’Amsterdam. Il raconte la naissance de sa célèbre « madone ». Près d’un hôpital, une femme pleure un blessé et s’effondre de douleur : elle devient l’emblème d’un pays écrasé par la souffrance. Hocine s’interroge sur le succès de cette photographie qui n’est pas sa préférée... Il commente d’autres clichés pris en Algérie. En toile de fond, la tragédie algérienne, évoquée avec pudeur et émotion par celui qui a dédié ses prix « à la douleur de toutes les mères ». À la lumière de son image emblématique, les réalisateurs tentent de révéler par quel cheminement une photographie peut rencontrer l’imaginaire collectif, symboliser un événement à elle seule et devenir une référence.

Hollande, DSK, etc.

2012 / France / Arapèdes productions / 83’

Réalisation : Pierre Carles, Julien Brygo, Aurore Van Opstal et Nina Faure

Résumé : En pleine campagne pour l’élection présidentielle de 2012, les réalisateurs vont à la rencontre de journalistes en vue pour les interroger sur le rôle qu’ils veulent bien jouer dans cette campagne, notamment lorsqu’ils donnent leur blanc-seing à leur favori, François Hollande, après que Dominique Strauss-Kahn a quitté la course. Semblant recevoir comme des banderilles les preuves de leurs partis pris, les éditocrates se révèlent, exprimant à l’égard des réalisateurs un certain mécontentement.

Voir l’article que nous avons consacré à ce film.

Hollywood contra Franco

2008 / Espagne / Televisió de Catalunya (TV3) et Àrea de Televisió / 92’

Réalisation : Oriol Porta

Résumé : La Guerre civile d’Espagne a influencé un grand nombre d’artistes américains du XXe siècle, il en a été fait mention dans plusieurs films hollywoodiens. La défaite de la démocratie espagnole a considérablement marqué le monde du cinéma. Ce documentaire aborde ainsi un sujet controversé : la relation entre l’industrie du film et la politique.

Hollywood, le règne des séries

2005 / France / Agat films & Cie, Arte France et Canal Jimmy / 52’

Réalisation : Olivier Joyard et Loïc Prigent

Résumé : « Friends », « Urgences », « 24 heures chrono », « Les Soprano », « Six Feet Under », « Alias », « Sex and the City », « The Shield », « Lost » : la nouvelle génération de séries hollywoodiennes connaît un grand succès. Le genre est profondément renouvelé et acquiert une nouvelle respectabilité. Les séries TV sont devenues le nouvel Eldorado créatif dans ce qui était jusqu’à présent le royaume du cinéma. Comment les fabrique-t-on ? Qui sont les scénaristes ? Sur quels critères les sélectionne-t-on ? Comment se déroulent les tournages ? Quelles censures doivent-elles contourner ? En interrogeant les personnalités les plus en vue de cet univers (Steven Bochco, John McNamara, Michael Patrick King, Shawn Ryan, Julie Hebert et consorts), en pénétrant dans les coulisses, les réalisateurs répondent avec humour à toutes ces questions et livrent au passage quelques-unes des clés du succès des séries « modernes ».

L’Homme des jeux : à la découverte d’un grand inventeur du petit écran

2008 / France / Theorem / 52’

Réalisation : Michel Royer

Résumé : Rencontre avec Jacques Antoine, un des plus prolifiques inventeurs de jeux télévisés : 60 ans de carrière à la télévision et 140 jeux créés.

Les Hommes d’Ushuaïa

1993 / France / Protécréa et Mac d’Erloy productions / 106’

Réalisation : Marc Allavène d’Erlon

Résumé : Victor Hugo se plaisait à dire qu’il avait l’esprit casanier et l’instinct voyageur. Comme lui, Nicolas Hulot déteste partir mais ne parvient pas à résister à l’envie d’aller voir ce qui se passe ailleurs et surtout autrement. Dans son sillage, il entraîne une poignée de fidèles qui, comme lui, ont le besoin de découvrir la planète terre grandeur nature.

Les Hommes de l’ombre de Milošević

2002 / France / Mano a Mano et France 3 / 55’

Réalisation : Marie-Claude Vogric et Gonzalo Arijòn

Résumé : Film sur Slobodan Milošević et son entourage. Comment aborder ce sujet alors que le principal protagoniste comparait devant le tribunal de La Haye ? Comment décrypter les images manipulatrices, comment faire le tri entre vérités et mensonges ? Comment porter un regard honnête, juste, sur une réalité politique si proche et qui concerne tout un peuple ? Les auteurs ont fait le choix de donner la parole aux Serbes eux-mêmes et de se concentrer sur les archives de la Radio télévision serbe, de Studio B et B92. Ne sont-ils pas les mieux à même de comprendre, de témoigner, de juger ? Quel est le pouvoir de ces images pour être à ce point censurées, ou au contraire surexploitées par les pouvoirs en place ?

Hors Jeu

1993 / France / Infac Nord-Pas-de-Calais, CRRAV (Centre régional de Ressources audiovisuelles), Byzance film - DG production et Région câble / 55’

Réalisation : Luc Hossepied et Christian Delebarre

Résumé : Hors Jeu est un documentaire sur la télévision et l’exclusion sociale. Comment faire parler ceux qui n’ont jamais la parole ? Comment raconter l’histoire de ceux qui n’ont pas d’histoire ? Dire et ne pas trahir ? Pari difficile, pari rarement réussi. À travers les images d’archives, le témoignage de journalistes, de sociologues et de citoyens sujets de reportages ou de magazines TV, Hors Jeu tente de décoder la fabrication des images, les contraintes des formes audiovisuelles, les choix d’hommes de métier qui tentent de médiatiser la réalité sociale en informant.

Hubert Beuve-Méry

1993 / France / Sodaperaga, La Sept Arte et France 3 / 52’

Réalisation : Pierre-André Boutang

Résumé : Portrait d’Hubert Beuve-Méry, fondateur du journal Le Monde, qui accepta pour la première fois de se livrer.

The Hungarian Revolution (La Rivoluzione Ungherese)

2006 / Italie / Istituto Luce Cinecittà / 52’

Réalisation : Leonardo Tiberi

Résumé : Film sur le soulèvement hongrois contre le régime soviétique en 1956. Budapest, l’ancienne capitale des Habsbourg, devient un vaste champ de bataille. C’est le premier événement du XXe siècle à être suivi par des millions de personnes à la télévision. Ces images en noir et blanc, techniquement imparfaites, sont saisissantes. Elles ont eu un profond impact sur les débats autour du communisme et de l’Union soviétique.

Ici et Ailleurs

1976 / France / Sonimage et Ina / 60’

Réalisation : Jean-Luc Godard, Anne-Marie Miéville et Jean-Pierre Gorin

Résumé : Ici et Ailleurs se veut une réflexion théorique sur les problèmes de communication, montrant d’un côté une famille de « Français moyens » devant leur écran de télévision et de l’autre les combattants palestiniens. Ce film, qui sonne le glas du groupe Dziga Vertov, contient le commentaire de sa propre fabrication et se confronte aux difficultés et aux exigences du film militant typique.

Igor Barrère

2000 / France / Ina / 55’

Réalisation : Dominique Froissant

Résumé : Né en 1931, Igor Barrère opte après-guerre pour des études de médecine, mais c’est le cinéma qui l’intéresse. Assistant de René Clair et d’Orson Welles, il entre à la télévision par la petite porte, en 1952, puis devient journaliste, grand reporter et producteur. « Faire savoir le plus possible au plus grand nombre » est son leitmotiv. C’est un homme « heureux de vivre son temps », qui avoue être toujours « intoxiqué » par la télévision.

I.F. Stone’s Weekly

1973 / Canada et États-Unis / Jerry Bruck Jr. / 62’

Réalisation : Jerry Bruck Jr.

Résumé : Après avoir été blacklisté sous McCarthy, le journaliste Isidor Feinstein Stone a fondé son propre journal en 1953 : l’I.F. Stone’s Weekly, dont la diffusion atteindra les 70 000 exemplaires au cours de ses dix-sept années d’existence.

Il était une fois la Tchétchénie

2001 / France / PR films, Médiane films et Arte France / 57’

Réalisation : Nino Kirtadzé

Résumé : Fin 1994, Boris Elstine déclare que « l’ordre et la légalité seront rétablis en Tchétchénie  » : le Kremlin décide de régler militairement un conflit politique interne, et sa première campagne ne parvient qu’à réduire à néant l’image de « l’imbattable armée russe », jusqu’à ce que celle-ci prenne le contrôle de Grozny en 1999. Pour restituer toute la complexité de cette guerre, la réalisatrice a interrogé cinq journalistes ayant couvert le conflit en Tchétchénie pour le compte d’agences internationales. Leurs témoignages dévoilent toutes les dimensions de ce conflit ainsi que les difficultés du métier de reporter de guerre.

Il était une fois la télé

1985 / France / Périphérie et Centre Georges Pompidou / 52’

Réalisation : Marie-Claude Treilhou

Résumé : Une radiographie de la télévision par un petit village lui-même en question.

Il faudrait mettre un peu d’ordre là-dedans

1996 / France / Agat films & Cie et Canal + / 26’

Réalisation : Jean-Christophe Averty

Résumé : Le producteur Jean-Christophe Averty vit entouré de nombreuses collections : livres, affiches, artefacts, journaux, revues, bobines de films, bandes magnétiques, etc. Ce véritable musée personnel, qui constitue finalement plus qu’il n’occupe son domicile, a nourri toute sa création télévisuelle et radiophonique, et les parallèles effectués entre des extraits de ses œuvres et les éléments de ses collections viennent en témoigner.

Ils ne savaient pas que c’était une guerre ! – Algérie... 50 ans après

2013 / France / Amis de Bourg-Argental et Electron Libre Compagnie / 93’

Réalisation : Jean-Paul Julliand

Résumé : En août 2012, dans le cadre du cinquantenaire de la fin de ce que l’on nomme aujourd’hui « La guerre d’Algérie », les Amis de Bourg-Argental ont proposé à quinze anciens appelés de témoigner de la façon dont ils ont vécu cet épisode dramatique de leur jeunesse. À l’époque, on ne parlait que des « événements d’Algérie ». Ils étaient encore jeunes, et sont partis au casse-pipe sans presque rien connaître du monde en général, ni de l’Algérie en particulier.

Images de femmes ou le corset social

2011 / France / Imagie / 80’

Réalisation : Jean-François Ferrillon

Résumé : Un homme s’interroge sur l’image des femmes. Questionnement sur les critères de beauté véhiculés – imposés ? – par le monde de la mode, ses modèles, et les médias. Créateurs de mode, philosophes, directrices de magazines féminins, publicitaires, psychanalystes et poètes, dénouent ainsi les lacets d’un « corset social » qui emprisonne les femmes.

Images sous Anastasie

1991 / France / Point du Jour, Ina et M6 / 55’

Réalisation : Christian Le Peutrec

Résumé : Trente années de censure en France racontées à partir d’archives, souvent inédites, accompagnées d’interviews de personnalités, victimes ou agents de la censure.
Tour à tour évoqués, la télévision, le cinéma, la presse, la bande dessinée et la publicité retracent, de la guerre d’Algérie à la guerre du Golfe, l’évolution des rapports entre la parole, le texte, l’image et celle que l’on appelle Madame Anastasie.

Imperfect Journey : Ryszard Kapuscinski

1994 / Royaume-Uni, France, Italie, Pologne et Allemagne / Low Flying Pictures, BBC, Amaya distribution, RAI (Italie), Polish Television et Premiere Medien (Hamburg) / 130’

Réalisation : Haile Gerima

Résumé : Trente ans durant, le journaliste et écrivain polonais Ryszard Kapuscinski a parcouru l’Afrique, témoin direct de l’histoire postcoloniale turbulente du continent. Il retourne en Afrique pour ce film réalisé par le cinéaste éthopien Haile Gerima et part à la rencontre d’intellectuels, de politiciens, de dramaturges, de poètes et d’autres personnalités de la culture africaine en vue d’un nouveau livre.

Import-export

1979 / France / Ina / 12’

Réalisation : José-Maria Berzosa

Résumé : Dans la presse, les faits divers donnent une image insolite ou dramatique de notre époque. Mais comment rendre compte de cette réalité autrement que par des reportages, documentaires et informations ?

Inside Iraq

1991 / États-Unis / Jon Alpert et MaryAnn DeLeo / 10’

Réalisation : Jon Alpert et MaryAnn DeLeo

Résumé : Ce film, tourné au comble des bombardements aériens sur l’Irak durant la première guerre du Golfe, devait initialement être diffusé sur la chaîne américaine NBC, mais trois heures avant l’antenne, son président ordonna que la cassette ne soit pas montrée. Ce court film est ainsi devenu un outil pour examiner le rôle des médias pendant la guerre.

Inside Job

2010 / États-Unis / Representational Pictures et Sony Pictures Classics / 105’

Réalisation : Charles Ferguson

Résumé : Enquête critique sur la crise financière de 2008. À l’aide de graphiques explicatifs et d’entretiens avec des acteurs de la finance, des hommes politiques et des journalistes, Charles Ferguson analyse les causes de la crise et dénonce la proximité corruptrice entre le monde de l’argent et celui de la politique. Il s’intéresse également aux autorités de régulation, aux médias et au monde universitaire.

L’Insoutenable liberté de la presse

1994 / Belgique / Image création.com / 26’

Réalisation : Pierre Stine et Jean-François Bastin

Résumé : Du Vietnam à la guerre du Golfe, d’une prison rwandaise à une prison belge, du Pérou à la Chine, du Kurdistan à la Somalie : la liberté de la presse dans tous ses états. Ce film n’est pas un bilan exhaustif de toutes les atteintes au droit de l’information, mais il évoque quelques cas précis : journalistes torturés, assassinés, menacés, interdits de séjour ; pays fermés à la presse, zones d’exclusion ; censures, pressions et protections contraignantes. Les journalistes racontent leurs problèmes, leurs expériences. Ils témoignent de cet étrange rapport qui voit trembler des régimes tout-puissants face à des individus armés d’un stylo ou d’une caméra.

Irak : la guerre dans les médias

2003 / France / Bonne Pioche productions, Noon et Planète / 55’

Réalisation : Axel Charles-Messance et Yves de Chazournes

Résumé : Durant 24 heures, cinq équipes de tournage ont suivi les réunions et axes de communication de l’information au sein de différentes rédactions nationales, qui leur ont ouvert leurs portes malgré l’urgence générée par un événement de l’ampleur de la guerre en Irak. Le film nous fait découvrir à la fois le métier de journaliste et de quelle façon les Français traitent l’information.

Israël-Liban 2006

2006 / France / Ina / 17’

Réalisation : Daniela Suteu

Résumé : Les téléspectateurs réagissent, les journalistes répondent. Extrait de « L’hebdo du médiateur ».

Israël-Palestine : l’emprise des images

2008 / France / Ina / 2 × 53’

Réalisation : Antonio Wagner de Reyna

Résumé : Aux premières images qui accompagnent la création de l’État d’Israël, succèdent rapidement des images de guerre, de terrorisme, de représailles, de victimes et d’espoirs de paix qui, chaque jour depuis soixante ans, occupent les écrans du monde entier. Comment le regard des médias sur le Proche-Orient a-t-il changé ? Comment les médias ont-ils façonné l’Histoire ? Comment sont-ils devenus un enjeu pour les acteurs du conflit qui ont depuis longtemps appris à les solliciter voire à les manipuler ?

It Felt Like a Kiss

2009 / Royaume-Uni / BBC / 54’

Réalisation : Adam Curtis

Résumé : L’histoire de la montée en puissance des États-Unis, ici à partir de 1959, à travers des images d’archives et de la musique pop, sans commentaires. Le film montre les conséquences de la domination américaine sur le reste du monde et sur les esprits.

Itsembatsemba : Rwanda, un génocide plus tard

1996 / France / Momento ! et État d’Urgence Production / 13’

Réalisation : Eyal Sivan et Alexis Cordesse

Résumé : Les images de ce film ont été tournées en avril 1996, soit deux ans après le génocide perpétré au Rwanda. Les extraits sonores, eux, datent d’avril 1994 et proviennent de la radio télévision libre « Mille Collines » (RTLM), qui commença à émettre dès 1991 avec la complicité du pouvoir et joua un rôle essentiel dans le déclenchement et la coordination des tueries.

I Woke Up One Morning and Found Myself Famous

2010 / Inde / Alien Foot Prints / 25’

Réalisation : Sumit Purohit

Résumé : Le 3 juillet 2003, un des étudiants de Sumit Purohit s’est suicidé face à la caméra de l’un de ses amis. Le campus en fut bouleversé, notamment parce que l’administration universitaire a tout fait pour dissimuler cette histoire aux médias. Quelques années plus tard, le professeur a décidé de demander à toutes les personnes concernées de faire part de leur témoignage.

Izbjeglicka televizija : la télévision des réfugiés

1995 / France / Amas M3 / 26’

Réalisation : Thierry Kübler et Olivier Hennegrave

Résumé : Un millier de Bosniaques réfugiés en Slovénie survivent grâce à l’aide internationale, mais l’information leur fait encore défaut. Que vont-ils devenir, eux et leur ancien village ? Équipés de trois caméscopes et d’un banc de montage, les réfugiés prennent leur information en main et font leur propre télévision.


Titres précédents :
- de 0 à A ;
- de B à C ;
- de D à E ;
- de F à G.

 
  • Enregistrer au format PDF

Jeudi d’Acrimed : mobilisations contre la Loi Travail, le retour des chiens de garde

Le 29 septembre 2016 à Paris, avec Sophie Binet (CGT) et Frédéric Lemaire (Acrimed).

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.