Acrimed | Action Critique Médias
Vous êtes ici =>Les médias > Médias associatifs > Radios associatives > Les combats de quelques radios > Radio Gazelle rétablie dans ses droits (communiqué)
Imprimer

Radio Gazelle rétablie dans ses droits (communiqué)

le 8 novembre 2012

Nous avions largement rendu compte de la lutte victorieuse de la radio associative marseillaise contre la décision du CSA de lui retirer son autorisation d’émettre au profit de France Maghreb 2 (voir notre rubrique « Les combats de quelques radios »), radio commerciale dirigée par un proche de Ben Ali et du RCD, Tarek Mami. Celui-ci ayant malgré tout décidé de poursuivre le combat sur le terrain judiciaire, nous publions ci-dessous un communiqué de Radio Gazelle, sous un titre de notre choix, qui relate sa nouvelle – et, espérons le, définitive – victoire devant la cour d’appel. (Acrimed)

Le 6 novembre, la cour d’appel d’Aix-en-Provence a rendu son arrêt dans le conflit qui opposait Radio Gazelle à Tarek Mami et à France Maghreb 2. En 2007, celui-ci avait déjà tenté de prendre la place de la radio de la diversité marseillaise. Le Conseil d’État lui avait alors donné tort et avait obligé le CSA à rendre la fréquence à Radio Gazelle en 2009. Depuis lors, le patron du réseau commercial France Maghreb 2, décoré par le dictateur tunisien et soutien indéfectible du pouvoir de Ben Ali, dépense des dizaines de milliers d’euros en multipliant les procès contre la radio associative. Grâce à quelques complices locaux, il arrose les élus et la presse de communiqués diffamatoires visant à salir l’équipe de la radio phocéenne, à paralyser son action et à étouffer ses financements.

La Justice vient de mettre un terme à ce harcèlement juridique en reconnaissant la bonne foi de la station et de ses dirigeants. Elle infirme la décision du tribunal correctionnel en relaxant Radio Gazelle et ses dirigeants. Elle reconnaît ainsi que les assemblées générales se sont déroulées de manière réglementaire conformément aux statuts. Messieurs Guy BRUN, Mustapha ZERGOUR, Hamadi TOUMI et Richard NARAINSAMY ont été innocentés.

Radio Gazelle a vu son autorisation d’émettre renouvelée jusqu’en 2018 sur la bande FM et a obtenu un canal d’émission pour une radio numérique terrestre.

Tarek Mami, ses complices et France Maghreb 2 vont devoir rendre des comptes concernant les diffamations et le harcèlement judiciaire. Radio Gazelle va pouvoir retrouver ses moyens d’action et se consacrer à ses missions au service de ses nombreux auditeurs et auditrices, qui n’ont jamais cessé de la soutenir.

Tourne avec Spip       Nous écrire, nous contacter | Mentions légales | Administration | Plan du site       Flux RSS   Haut de page
Site sous « Spip » - Webmaster Yanic Gornet - Optimisé pour Mozilla FireFox
Hébergeur associatif Globenet, hébergeur associatif - Notre éditeur : Editions Syllepse