Observatoire des media

ACRIMED

Radios

... De Radio France aux radios privées, en passant par les prétendues « exceptions ».

Rubriques

De Radio France aux radios privées, des radios généralistes aux radios thématiques, des radios nationales aux radios locales (sans parler des radios libres ou associatives, que nous évoquons dans notre rubrique consacrée aux « alternatifs »), les ondes font entendre des voix multiples.

Multiples, mais souvent uniformes. La diversité des attentes ou des aspirations auxquelles elles prétendent répondre ne sont souvent que des demandes façonnées et évaluées en termes d’audience principalement, voire exclusivement commerciale.

Ainsi, la concurrence que se livrent les stations privée comme Europe1 et RTL et les stations publiques comme France Inter se situent sur le même terrain et obéit aux mêmes règles. Même les prétendues « exceptions » du service public, comme France Culture ou France Musiques n’échappent pas aux jeux de pouvoir et aux impératifs d’audience instantanée qui font l’ordinaire de la plupart des radios.

Que « l’exception » se confonde avec la règle justifie amplement l’importance que nous lui accordons.

Sur Internet