Observatoire des media

ACRIMED

Souscription d’Acrimed : fin de partie ?

par Acrimed,

Il faut savoir terminer une souscription. Merci ! Merci à toutes celles et à tous ceux qui nous ont permis, sur les 40 000 euros escomptés, de recueillir les 35 000 euros qui permettront à Acrimed de se doter, pour un an, du secrétaire de rédaction salarié à plein temps dont une association composée de bénévoles a impérativement besoin.

Merci ! Merci à toutes celles et à tous ceux dont les ressources ne sont pas, loin s’en faut, toujours florissantes et qui parfois contribuent à d’autres activités, d’avoir accompli un geste solidaire.

Merci ! Merci encore, à toutes celles et à tous ceux qui, à cette occasion, ont adhéré à notre association. Bienvenue à ces nombreuses et ces nombreux.

Celles et ceux qui n’ont pas eu connaissance de nos motifs peuvent lire notre appel initial : « Notre souscription, c’est maintenant ! Objectif 40 000 euros ».

Toutes les activités d’Acrimed sont bénévoles. Notre site et nos listes de diffusion publiques sont gratuits. Nous ne percevons aucune subvention. Nous n’avons recours à aucune publicité. Nous n’avons pas actuellement d’autres ressources que vos dons et les cotisations de nos adhérents.

À toutes et tous, nous devons cette vérité : l’objectif atteint nous permettra de nous doter d’un secrétaire de rédaction, mais pendant un an seulement.

Une souscription par an ? Nous préférons ne pas y songer ! Nous disposons donc d’un an pour trouver d’autres sources, honorables… de financement.

Notre souscription s’achève… Mais il est encore temps :

… Faites un don !

Devenez « ami d’Acrimed » !
C’est ici : paiement en ligne sécurisé.
Ou par chèque ou mandat

… Et mieux encore :

Pour simplement nous soutenir et être informés ou pour vous impliquer davantage...

Adhérez
Acrimed a besoin de vous
C’est décidé ? « Je deviens adhérent d’Acrimed »
C’est ici : facile et sécurisé



Patrick Champagne, Yannick Kergoat et Henri Maler
pour le collectif d’animation d’Acrimed

 
  • Enregistrer au format PDF

Voir aussi...

En direct sur France Culture : les aboiements de Laurent Joffrin contre Acrimed

Quand un éditocrate tombe sur un os et l’avale de travers.

Concentration des médias en France et ailleurs (vidéo d’un jeudi d’Acrimed)

Avec Christophe Deloire (Reporters sans frontières) et Jérémie Fabre (Acrimed).

Quand Causeur et Valeurs actuelles s’essaient à la critique des médias

Une critique médiatique, sélective et droitière.