Observatoire des media

ACRIMED

« Selon Nice-matin, le groupe de presse... Nice-matin pète la forme » (Cuverville)

« Plus ça va pas bien, plus ça va mieux » : tel est la leçon que Nice Matin invite à tirer d’une auto-promotion consacrée au groupe Nice Matin.. Petit extrait, pour donner envie d’aller voir le décryptage de Gilles Suchey sur le site de Cuverville (Acrimed)

Le groupe de presse Nice-matin pète la forme, nous dit le journal Nice-matin

L’association Diffusion contrôle a pour mission principale de « certifier la diffusion, la distribution et le dénombrement des journaux ». Une fois par an, elle révèle ses chiffrages lors d’une manifestation intitulée l’Observatoire de la Presse, dont la quatorzième édition s’est tenue le 9 juin dernier. Les éditeurs de périodiques ont pu à cette occasion comparer la taille de leurs organes.

Arrêtons nous sur l’article publié quelques jours plus tard par Nice-matin, en forme de bilan de santé autoproduit : un petit bijou de méthode Coué... Et de désinformation.

Le "Groupe Nice-matin", propriété de l’armurier Lagardère, comprend le titre éponyme, Var-matin et Corse-matin. Trois quotidiens distribués de façon quasi-hégémonique sur les départements des Alpes-maritimes, du Var, de la Haute-Corse et de la Corse du Sud. Dans le même kiosque méditerranéen, vous trouverez souvent les trois journaux - sans compter les éditions locales -, alors que leur contenu ne diffère que très peu.
Le 17 juin dernier, Nice/Var/Corse-matin célébrait en pages nationales les bons résultats du groupe confirmés par Diffusion contrôle. Un soulagement pour tous les amoureux de l’Information !

[...] Aucun journaliste n’a osé signer la propagande développée sur près d’une demi-page, photo du directoire à l’appui, entre trois dépêches d’agences et les résultats du Keno.

- Lire la suite sur le site de Cuverville

 
  • Enregistrer au format PDF

La meute des éditocrates

Des professionnels du commentaire.