Observatoire des media

ACRIMED

En Bref

Raphaël Enthoven s’inquiète des dérives de l’oligarque François Ruffin

par Julien Salingue,

« Un conflit d’intérêt à la tête de l’État ».

Raphaël Enthoven, professeur de philosophie médiatique, anime (entre autres) une chronique quotidienne sur Europe 1, « La morale de l’info ». Il est par ailleurs extrêmement actif sur son compte Twitter, grâce auquel il fait part de ses (nombreuses) opinions moralo-philosophico-politiques en 140 signes.

Le 29 juin, il nous informait ainsi d’un « conflit d’intérêt à la tête de l’État » :



Affaire Ferrand ? Révélations concernant la ministre du Travail Muriel Pénicaud ou la ministre des Armées Florence Parly ? Que nenni ! Raphaël Enthoven a en réalité levé un autre lièvre, et il s’agit d’une affaire d’une ampleur sans commune mesure avec les broutilles de la majorité gouvernementale. Jugez plutôt :



Explication de texte. Le 27 juin, jour de la rentrée parlementaire, un rassemblement contre le nouveau projet de « Loi travail » était organisé à proximité de l’Assemblée nationale, auquel ont participé les élus de la France insoumise, revêtus de leur écharpe de député. Parmi eux, François Ruffin, qui a, comme à son habitude lors des manifestations auxquelles il participe, vendu le journal Fakir, dont il est rédacteur en chef, à la criée. C’est tout ? C’est tout.

Taquiné, voire moqué sur Twitter à propos de cette indignation pour le moins rocambolesque, Raphaël Enthoven, refusant de renoncer à sa posture de chevalier blanc de la lutte pour la transparence, s’est défendu dans de nombreux tweets, jusqu’à dénoncer, donc, un « conflit d’intérêt à la tête de l’État ».

Qu’on se le dise : les oligarques des médias du type Ruffin, qui cumulent influence politique et influence médiatique, n’ont qu’à bien se tenir ! Raphaël Enthoven, salarié de la coopérative Lagardère, propriétaire des médias alternatifs Europe 1, le JDD et Paris Match, et dont l’indépendance, voire l’hostilité, à l’égard des pouvoirs publics n’est plus à prouver, veille au grain.

Julien Salingue

 
  • Enregistrer au format PDF

Le lynchage médiatique de Bernard-Henri Lévy : c’est assez !

L’adulation médiatique de BHL, ce n’est jamais assez [Réédition d’un article publié le 1er mars 2010].

Les jeux de l’été d’Acrimed : champions en titres (2017)

Vrais ou faux, ces titres ? Celui-ci par exemple : « Un bébé de trois mois interrogé pour terrorisme ».

Jean-Michel Aphatie s’étonne pour rien. Étonnant, non ?

Et il suggère à ceux qui contestent le capitalisme (ou certains de ses effets) de le boycotter.