Observatoire des media

ACRIMED

Orientation

Notre action, notre critique, notre média (1996)

par Acrimed,

Le 29 mars 1996, l’Assemblée générale constitutive d’Acrimed adoptait un texte d’orientation - Notre action, notre critique, notre média - , qui constitue un premier jalon de notre réflexion et de notre activité. Ce document a été publié dans le Bulletin n°1 de l’association.

NOTRE ACTION, NOTRE CRITIQUE, NOTRE MÉDIA

Pourquoi une intervention démocratique sur le terrain des médias rend-elle nécessaire la constitution d’une nouvelle association alors que, multiforme et éclatée, cette intervention existe déjà - s’appuie sur des organisations tournées vers l’action, s’accomplit dans des réflexions tournées vers la critique et s’exprime à travers de nombreux médias ?

Pour répondre à cette question, il suffit, provisoirement, de dresser un constat de carence sur un point : l’absence d’une action démocratique à la hauteur des enjeux. Notre ambition devrait être de contribuer à combler cette carence, et, à cette fin, de rechercher et d’établir les convergences entre les acteurs (professionnels ou non) des médias, les usagers et les chercheurs concernés - entre tous ceux qui souvent remplissent à la fois cette triple fonction.

Voici, en quelques mots, ce que pourraient être notre action, notre critique, notre média.

Notre Action

Constituer un réseau transversal, établissant des points de contact et de passage, entre les protagonistes de l’action démocratiques (et non un simple prolongement des syndicats de salariés, des associations de consommateurs ou des laboratoires de recherches) ;

Promouvoir, dans et hors du champ médiatique, une action coordonnée destinée à obtenir l’exercice d’une démocratie pluraliste et égalitaire, affranchie de la tutelle des pouvoirs et des discours dominants. Une action déployée dans plusieurs directions :

- Une action directe et massive en direction des pouvoirs publics et médiatiques, qui en appelle à la mobilisation des citoyens chaque fois que leurs droits démocratiques, notamment en matière d’information, sont bafoués ;

- Une action diffuse et concertée au sein même du champ médiatique, destinée à promouvoir une information démocratique des citoyens et une expression démocratique des protagonistes de la vie intellectuelle, artistique et politique, et particulièrement des acteurs du mouvement social ;

- Une action en direction des professionnels, destinée non à redoubler leur action syndicale, mais à renforcer sa portée démocratique.

Notre Critique

Déployer une réflexion qui cumule les acquis de l’expertise scientifique, de la réflexion professionnelle et de la contestation citoyenne, mais qui dépasse par des propositions critiques les limites du savoir d’expert réservé aux experts, de la compétence professionnelle consacrée à la défense professionnelle, de la protestation citoyenne murée dans la protestation ;

Se fonder sur une recherche approfondie, mais tournée (par ses méthodes, ses contenus et ses formes) vers une intervention critique qui permette de saisir comment les médias se transforment pour pouvoir transformer les médias. Une intervention répondant à quelques exigences :

- Une réflexion qui permette non seulement de critiquer les effets des médias sur l’exercice de la démocratie, mais de déceler le potentiel de transformation des médias par l’exercice de la démocratie et de formuler des propositions de transformation démocratique des médias ;

- Une réflexion permanente qui permette de soustraire le débat aux aléas de la conjoncture, mais dans le but de fournir des outils d’intervention et des propositions alternatives ;

- Une réflexion ouverte et plurielle qui permette de métisser les savoirs critiques des chercheurs et ceux des acteurs qui tentent de dénouer et de déjouer les connivences entre les médias et les autres pouvoirs (économiques, politiques, intellectuels).

Notre Média

Doter l’Association de tous les moyens d’expression et de communication correspondant à ses objectifs.
Privilégier dans l’immédiat le bulletin d’information, de confrontation, de liaison.

 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

A la une

Mobilisations étudiantes : les éditocrates face au péril jeune

Morgue, mépris et stupeurs des tauliers médiatiques face aux mobilisations des universités

Interview présidentielle : les éditocrates réclament la soupe !

Concert d’éditocrates pour un journalisme d’apparat.

Halte à la loi secret des affaires !

Pétition - Loi sur le secret des affaires : ne laissons pas les entreprises et les banques d’affaires imposer la loi du silence !