Observatoire des media

ACRIMED

EN BREF

Misère du journalisme politique : pour Françoise Fressoz (Le Monde), le vrai problème, c’est « la rapidité »

par Benjamin Lagues,

Moment délicieux, lundi 1er juin au matin, dans le studio de la matinale de France culture. Consacrée aux « quêtes d’idées » du PS et de l’UMP, l’émission vient à questionner, en toute fin de programme, les pratiques du journalisme politique.

C’est à Caroline Fourest, étonnamment inspirée, qu’on doit ce salutaire questionnement : « Est-ce qu’il n’y a pas une coresponsabilité des journalistes politiques dans l’affaissement des enjeux [politiques] ? Est-ce que les journalistes politiques n’ont pas tendance à s’intéresser aux chicaneries, aux détails d’appareils et un peu moins au débat d’idées ? »

Premier des invités à répondre, Éric Dupin (Le Monde diplomatique et Slate, entre autres), abonde : « Ca c’est sûr ! C’est terrible ! Et ça c’est très français : les journalistes [politiques] français s’intéressent au jeu politique et pas aux politiques publiques (…). Les journalistes politiques [français] interrogent toujours sur la tactique et les politiques répondent sur la tactique. »

On ne saurait mieux dire, tant le journalisme politique français est effectivement synonyme de journalisme de politique politicienne.

Invitée elle aussi à répondre, Françoise Fressoz, du Monde, répond avec beaucoup moins d’allant : « Ce dont on souffre, c’est la rapidité. Tout va très vite (…), on a beaucoup de mal à redonner du temps long. C’est vrai. »

Un diagnostic lucide de Françoise Fressoz dont n’oublie pas de s’inspirer Fressoz Françoise lorsqu’elle ouvre un blog dans lequel il est surtout question… de personnes et de tactique politicienne.

On notera en outre que Madame Fressoz ne doit pas défendre avec beaucoup d’ardeur son diagnostic au sein de la rédaction du Monde puisque le quotidien alimente quotidiennement, depuis décembre 2013, son fil d’actualités « Les indiscrets », avec des informations de très inégale importance…

Benjamin Lagues

P-S : pour le plaisir, le dernier billet de Françoise Fressoz consacré à… « Sarkozy-Hollande », « le match retour » :

 
  • Enregistrer au format PDF

Le Magazine électronique d’Acrimed (numéro 163-septembre 2016)

Édito, agenda, sélections d’articles et de livres...

Le médiateur de Radio France répond à Acrimed : mépris, condescendance et autosatisfaction

Son impartialité mise en cause, il réplique par une critique des auditeurs et un éloge de son propre travail.

Docteur Patrick et Mister Cohen

Déontologie journalistique à géométrie variable.