Observatoire des media

ACRIMED

« Le journalisme dans les quartiers populaires » (vidéo d’un Jeudi d’Acrimed)

Le 13 décembre 2012 (à 19 heures à la Bourse du travail de Paris) Aline Leclerc (journaliste au Monde.fr) et Maurice Lemoine (ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique) étaient nos invités dans le cadre d’un « Jeudi d’Acrimed », pour débattre, non pas principalement du journalisme sur les quartiers populaires, mais des modalités et des difficultés du journalisme dans les quartiers populaires.

La « couverture » médiatique de la situation et de la vie dans les quartiers populaires est pour le moins controversée. Sans revenir directement et principalement sur cette controverse – et donc mettre à nouveau en question le journalisme sur les quartiers populaires – ce sont les modalités et les difficultés du journalisme dans les quartiers populaires qui seront en débat. À quelles contraintes ce journalisme se heurte-t-il ? Venant des choix éditoriaux de chaque média, du temps et de l’espace disponible ? Venant des habitants eux-mêmes ? Comment et sur quoi enquêter ? Avec quels interlocuteurs ? Ce qui nous intéressera, c’est donc la réflexion de journalistes sur leurs propres pratiques, dès lors que, comme c’est le cas pour nos invités, ils ne se satisfont pas de l’information-spectacle sur les actes de violence, à peine nourrie d’une présence occasionnelle sur le terrain. (Acrimed)

 
  • Enregistrer au format PDF

Plantu, éditorialiste mondain, combat le Front national

… en raison de son amicale complicité avec La France Insoumise ?

De l’art de saboter une interview politique

Le calvaire d’Éric Coquerel dans « Questions Politiques » sur France Inter ; par Nicolas Demorand, Nathalie Saint-Cricq, Françoise Fressoz, et Carine Bécard.

« Incarner le renouveau » : programme politique ou marotte journalistique ?

Quand les mots d’ordre des communicants deviennent des slogans médiatiques.

Journalisme En Marche arrière

Dans son supplément « Idées » du 27 mai, Le Monde s’intéresse à la « maîtrise de l’image » d’Emmanuel Macron. S’agit-il de propagande ?