Observatoire des media

ACRIMED

Le Monde, Dominique de Villepin et l’esprit de sacrifice

- Sous le titre Florilège de promotions en direct de 2001, Acrimed relevait notamment ceci :

L’année a bien commencé : avec la parution de l’ouvrage de M. Dominique de Villepin, secrétaire général de l’Elysée : "Les Cent-Jours ou l’esprit de sacrifice" (Perrin, 652 p., 159 F.).

Par esprit de sacrifice, l’éditeur s’est offert une publicité - commerciale - sur deux colonnes en bas de page de la Une de l’édition du Monde datée 20 février 2001. Par esprit de sacrifice, Le Monde consacre à ce livre une demière page de la même édition, en page 7 : soit la deuxième page traitant de l’actualité politique française.

Par esprit de sacrifice, le 24 février 2001, Edwy Plenel reçoit sur LCI Dominique de Villepin, toujours secrétaire-général à la présidence de la République :

« Dominique de Villepin, ces Cent Jours m’ont beaucoup plu, je le dis très sincèrement, m’ont beaucoup plu à cause de leur métissage. C’est à la fois un essai et un récit, une charge guerrière et une promenade amoureuse, un conte et un plaidoyer. Cette aventure, vous la faites résonner avec notre présent [ ...] Il est des vaincus victorieux, des défaites qui annoncent des victoires. C’est ce qu’on découvre en lisant une grande épopée, un livre qu’il faut absolument lire pour mieux comprendre notre présent alors qu’il parle d’événements d’il y a deux siècles. » ".

On va le lire, c’est promis : peut-être pour le plaisir, peut-être par esprit de sacrifice...

- Sous le titre, « Un ministre célèbre un journaliste », Pour lire Pas Lu mentionne ce carton d’invitation :

" A l’occasion de la parution du livre de Edwy Plenel, La découverte du monde, les Editions Stock, La Maison de l’Amérique Latine, La Librairie Gallimard, vous invitent à une rencontre sur, La France, l’Amérique et Le Monde, Avec André Burguière, Edgar Morin, Edwy Plenel, Jorge Semprun, et Dominique de Villepin, Le vendredi 31 janvier à 19h, Maison de l’Amérique Latine (...) "

« Et Dominique de Villepin » : Le Ministre des affaires étrangères, pourtant mobilisé par « la crise irakienne », comme on dit au Monde, garde le sens de la réciprocité et sait lui consacrer du temps.

- Dans sa rubrique « La brosse à reluire » le Canard Enchaîné du 19 février 2003 rappelle cet article du Monde du 16-17 février 2003, où sous le titre « Dominique de Villepin ou le refus de la fatalité », Claire Tréan admire : " Qui pourrait dire que le discours de M. de Villepin, vendredi, n’était pas ce que l’on peut faire de mieux dans la grande tradition du classicisme français ? "

Toujours l’esprit de sacrifice !

 
  • Enregistrer au format PDF

Michel Onfray critique la presse à la serpe

Pour le philosophe médiatique, la liberté de la presse n’existe pas. Ce qui ne l’empêche pas de l’inonder de ses tribunes !

Un « Conseil de la Presse » ? À quelles conditions et comment

Note d’Acrimed à l’intention de Madame Sirinelli, chargée de mission

Gilles Leclerc, réputé pour ses « ménages », recruté au « Comité d’éthique » de Radio France

Comme dans le cas d’Isabelle Giordano, plus c’est gros, plus ça passe (pour l’instant… ?)