Observatoire des media

ACRIMED

Accueil > (...) > Les Jeudis d’Acrimed en vidéos

« La télévision, une moribonde tonique » (vidéo d’un Jeudi d’Acrimed)

par Acrimed,

Pourquoi faire une sociologie de la télévision aujourd’hui ? Peut-on vraiment parler de la « fin de la télévision » ? Autre réflexion préalable à une sociologie de la télévision : rompre avec l’idée selon laquelle chaque professionnel ou téléspectateur de la télévision aurait la science (sociale) infuse de ce média : « Tout le monde en parle », le plus souvent sur un mode critique, sans étude empirique, comme s’il s’agissait d’un objet magique. Comment dépasser – de façon plus scientifique – les discours du sens commun sur le « pouvoir » ou les effets de la télévision ? Quels sont les apports possibles des television studies à une appropriation démocratique de « l’objet télévision » ?

Pour répondre à ces questions et développer ces réflexions, Brigitte Le Grignou (professeure émérite de science politique à Paris-Dauphine) et Érik Neveu (professeur de science politique à l’IEP de Rennes), auteurs de Sociologie de la télévision, étaient invités du Jeudi d’Acrimed du 7 décembre 2017.


 
  • Enregistrer au format PDF

Souscription 2018Souscription 2018

A la une

Mobilisations sociales contre morgue médiatique

L’éternelle complainte d’une éditocratie ivre de réformes.

Souscription : pourquoi vos dons sont indispensables à l’existence d’Acrimed

Que fait notre association des euros qu’elle récolte ?

Grève SNCF : le JDD et l’IFOP donnent le tempo de la démobilisation

Des sondages à gages « prédisent » l’isolement des grévistes depuis fin mars.