Observatoire des media

ACRIMED

La mondialisation heureuse vue de Suisse

Un titre flamboyant (mais un peu énigmatique pour qui n’est pas familier des régates et autres sports nautiques) : « Alinghi, un concentré de mondialisation ».

Et cet article, dont il suffit de citer quelques extraits, pour disposer d’un « concentré de soupe idéologique »… :

« Alinghi a remporté la Coupe Louis-Vuitton, ticket d’entrée obligatoire pour participer à la phase finale de la Coupe de l’America. Voilà les faits bruts. Voilà surtout un formidable succès qui doit tout à un mariage très réussi. Car il n’était pas évident d’unir des marins néo-zélandais, longtemps héros d’une nation, avec la technologie, la finance et l’organisation suisse. Cette mayonnaise complexe, Ernesto Bertarelli a pourtant réussi à la faire monter. Avec panache, avec intelligence et surtout avec un esprit nouveau.

Bien sûr, il y a l’argent. Enormément d’argent. Près de 100 millions de dollars. Mais l’argent ne suffit pas.(…)

Bien sûr, il y a les marins néo-zélandais (…) Mais là encore, cette seule explication ne suffit pas. (…)

A l’heure des premiers bilans, un constat s’impose. Les Suisses ont montré qu’ils étaient capables de s’adapter avec maestria à un monde nouveau, que l’on peut aimer ou détester. Avec Alinghi, nous avons là un concentré, intelligent, de mondialisation. »

Un article signé Philippe Dumartheray, paru dans le 20 janvier 2003 du quotidien de Suisse romande 24 heures.

Lien vers l’article périmé (Acrimed, 13/04/2009)

 
  • Enregistrer au format PDF

Regards croisés sur la situation des médias en Algérie et en Égypte (vidéos d’un Jeudi d’Acrimed)

Avec Hacen Ouali (El Watan) et Julien Salingue (Acrimed).

Présidentielle 2017 : l’appel citoyen et commercial de Laurent Joffrin

Un dépliant publicitaire de Libération envoyé par la Poste aux « citoyens lecteurs ».